• Embrassez-moi, petite fille. .........Paul-Jean Toulet (1867-1920)..

    « — Embrassez-moi, petite fille.
        Là, bien. Quoi de nouveau ?
    As-tu retrouvé le cerveau
        Qui manque à ta famille ?
     
    Dis-moi, c’est vrai que le curé
        Est mal avec la poste ?
    Et comment va Chose... Lacoste,
        L’ami de Poyarré ? »
     
    Je devinais, dans la pénombre,
        Que tu tirais tes bas.
    Ton cœur d’oiseau battait tout bas :
        La chambre était très sombre...

    « Lorsque la coquette Espérance .......Alfred de..Musset (1810-1857)PLUS DE PATRON.............Aristide Bruant (1851-1925). »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :