• Dubaï : 9 choses à savoir pour ne pas se faire arrête

    Dubaï : 9 choses à savoir pour ne pas se faire arrête

    *******

    Avec près de 15 millions de touristes accueillis en 2016, Dubaï s’impose peu à peu au tourisme mondial comme une destination qui compte. Chaque année, de plus en plus de personnes font donc le choix d’aller découvrir les Émirats Arabes Unis, un territoire qui intrigue tant. Mais pour que l’expérience reste un bon souvenir, mieux vaut prendre certaines précautions.

    En effet, malgré l’afflux toujours plus grand de voyageurs, le gouvernement local est particulièrement intransigeant quand il s’agit de respecter les lois, si surprenantes soient-elles. Vous avez prévu d’aller à Dubaï prochainement et souhaitez éviter les ennuis avec la justice ? Alors voici 9 choses à ne surtout pas faire :

    Dubaï : 9 choses à savoir pour ne pas se faire arrête

     

    1. Danser en public

    Si Dubaï abrite de nombreux bars et boîtes de nuit, ces derniers sont privés et possèdent une licence pour accueillir des fêtards. En revanche, danser dans un lieu public est considéré comme une offense, un trouble à l’ordre public, et vous pouvez être rapidement arrêté pour ça.

     

    2. Se travestir

    Se travestir est tout simplement illégal à Dubaï. Agir de la sorte vous emmènera d’abord au poste de police, puis sûrement en prison. Ou alors, pour éviter les problèmes, soyez certains de le faire dans le domaine du privé. Aujourd’hui encore, Dubaï a des règles très strictes au niveau des tenues vestimentaires.

     

    3. Jurer ou dire des obscénités

    Eh oui, à Dubaï, parler de manière vulgaire ou avoir des gestes grossiers peut vous valoir une arrestation. Plusieurs faits relatent que des touristes et des locaux ont été embarqués par les autorités pour avoir effectué un doigt d’honneur au volant. Selon le langage ou le geste employé, vous pouvez même passer par la case prison.

     

    4. Partager une chambre d’hôtel ou vivre ensemble sans être mariés

    À Dubaï, les couples non-mariés se trouvent dans l’illégalité s’ils vivent sous le même toit. Heureusement, une grande majorité des grands hôtels internationaux ne vérifient pas réellement le statut des voyageurs. En revanche, il faut toujours être sur ses gardes selon l'endroit où l’on dort.

     

    5. Être intime en public

    Avoir une relation sans être marié est interdit à Dubaï, donc si vous voyagez avec votre moitié (ou si vous commencez une histoire sur place), soyez certains de ne pas être intime en public. Ainsi, évitez de vous tenir la main, de vous faire des caresses ou de vous embrasser. Plusieurs touristes ont déjà été arrêtés pour des faits similaires.

     

    6. Promouvoir des œuvres de charité sans autorisation

    Beaucoup trouvent cette loi incompréhensible, mais c’est pourtant la réalité : promouvoir ou parler d’œuvres de charité sans en avertir le gouvernement à l’avance est considéré comme une offense, surtout sur les réseaux sociaux. Il existe notamment plusieurs histoires de personnes ayant fait de la prison pour avoir posté des informations sur leur propre ONG via Facebook.

     

    7. Manifester

    Évidemment, il est absolument interdit de manifester ou d’organiser un quelconque rassemblement dans le but de remettre en cause ou de montrer son mécontentement envers les actions du gouvernement ou de la famille royale. Si vous enfreignez cette loi, vous serez directement arrêté, voire jeter en prison ou, au mieux, banni à vie du pays.

     

    8. Poster des choses anti-gouvernementales sur les réseaux sociaux

    On ne se doute pas forcément de la portée de nos écrits quand ils semblent être limités à un profil personnel. Et pourtant, poster un avis anti-gouvernemental ou anti-Émirats arabes unis peut vous coûter particulièrement cher. La punition ? L’arrestation et la prison.

     

    9. Boire de l’alcool dans un lieu non prévu pour

    À Dubaï, boire de l’alcool ne peut se faire que selon certaines règles. Les boissons doivent être achetées et consommées dans un restaurant, un bar ou un club licencié pour. Dans le privé, boire est possible si et seulement si l’alcool provient d’un vendeur déclaré et validé par le gouvernement. Se retrouver dans la rue en état d’ébriété vous vaudra d’être arrêté, et peut-être de passer quelque temps en prison.

     
    « Nepal : Les Photographies Imprenables Des Chasseurs...De Miel... Le Peuple Des Abeilles...forêt tropicale de Yakushima, l'une des plus envoûtantes du monde »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    kiki
    Mercredi 11 Octobre 2017 à 19:15

    Dur dur ! là bas !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :