• Des blagounettes

    J’ai donné un coup de fil à un copain, et lui ai demandé ce qu’il faisait.

    Il m’a répondu qu’il travaillait sur « le traitement aqua-thermique
    des céramiques, du verre, de l’aluminium et de l’acier dans un
    environnement contraint. »

    J’étais impressionné…

    Pour comprendre, je lui demandais des précisions et il m’a déclaré qu’en fait, il lavait...

    La vaisselle à l’eau chaude…sous la surveillance de sa femme....

    Quelle langue magnifique !

    Trois hommes se présentent à la suite l’un de l’autre à la porte du paradis.

    Le premier est tout nu.

    Saint Pierre le questionne...
    – Que vous est-il arrivé mon brave, pour quelle raison êtes-vous...

    Nu ?

    – J’étais au lit avec ma maîtresse quand son mari est arrivé chez eux à l’improviste, alors je me suis vite caché dans l’armoire, répond le gars.

    Ensuite, ça s’est mis à remuer dans tous les sens…

    Le deuxième, est un grand gaillard avec une tête de brute, genre camionneur.

    Saint Pierre le questionne...
    – Que vous est-il arrivé mon brave, pour quelle raison êtes-vous là ?

    Vous me paraissez en bonne santé…

    – Je suis rentré en pleine après-midi chez moi, répond le gars. Ma femme était au lit.

    C’était étrange, aussi j’ai compris qu’elle devait être avec son amant et qu’il s’était caché dans l’armoire.

    Fou de colère, j’ai ouvert la fenêtre en grand, j’ai saisi l’armoire et je l’ai jetée par la fenêtre du cinquième étage.

    Mais l’effort a été trop violent et j’ai eu une crise cardiaque.

    Le troisième homme tient un trousseau de clés dans la main.

    Saint Pierre lui demande...

    – Et Vous ?

    – Je n’ai rien compris, répond-il. J’étais sur le trottoir, et j’allais ouvrir la portière de ma voiture…

    **********************

    Les Cours Du Soir !

    Deux ouvriers prennent leur pause de midi, le premier dit...
    – Tu connais Victor Hugo ?

    – Non

    – T’as tort, tu devrais suivre les cours du soir !

    Le lendemain, toujours le même...
    – Tu connais Albert Einstein ?
    – Non

    – T’as tort, tu devrais suivre les cours du soir !

    Le surlendemain, ça recommence...
    – Tu connais Karl Marx ?
    – Non

    – T’as tort, tu devrais suivre les cours du soir !

    Alors l’autre tout énervé lui demande...
    – Et toi, tu connais Jean Dupont ?


    – Non ???

    – T’as tort, c’est celui qui baise ta femme pendant que tu suis les cours du soir !

    ***************************

    Marine À La Retraite

    La Marine américaine avait un excédent d’hommes et a offert un Programme d’incitation à la retraite.

    La Marine a promis à tous les volontaires désirant prendre leur retraite une somme de 1,000$ pour chaque pouce mesuré en ligne droite entre deux points différents du corps.

    Chaque militaire pouvait choisir quelles parties du corps il pouvait utiliser pour déterminer le montant de la prime.

    Le premier candidat demanda que la distance entre le dessus de sa tête et le bout de ses orteils soit utilisée. Comme il mesurait six pieds, il a obtenu une prime de 72,000$.

    Le deuxième candidat, un peu plus rusé, demanda d’être mesuré du bout de ses bras levés au-dessus de sa tête au bout de ses orteils. Il obtint 96,000$.

    Le troisième candidat, un vieux sergent-major qui en avait vu plus d’une, demanda à être mesuré du bout de son pénis jusqu’à ses testicules !

    On lui recommanda de reconsidérer la situation, soulignant les montants avantageux que les deux premiers candidats avaient reçus.
    Mais le vieux soldat insista et on respecta son choix à condition que la mesure soit prise par un médecin militaire.

    Le médecin militaire arriva et demanda au sergent-major de baisser son pantalon, ce qu’il fit.

    Le médecin plaça le ruban à mesurer sur le bout du pénis du sergent-major et procéda vers l’arrière.

    « Mon Dieu ! dit le médecin, mais où sont vos testicules ? « 
    « Au Vietnam ! »

     

    « Saint Cereni-le-Gerei, village fantastique. Marie Laborde 2019des blagounettes »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :