• DERNIERS SOUPIRS D’UN PARNASSIEN..........Jules Laforgue (1860-1887)..

    DERNIERS SOUPIRS D’UN PARNASSIEN

    DERNIERS SOUPIRS D’UN PARNASSIEN.................. 

    I  

                      Klop, klip, klop, klop, klip, klop,
    Goutte à goutte égrenant son rythmique sanglot
    Aux vasques du bassin où l’eau dort immobile
    Un jet d’eau trouble seul la nuit calme et tranquille.
    Quel silence ! On dirait que ce globe assoupi
    Sur des flots de velours glisse dans l’infini.
    Là-haut, criblant l’Espace à des milliards de lieues,
    Pèlerins ennuyés des solitudes bleues,
    Sans souci des martyrs qui grouillent sur leurs flancs,
    Enchevêtrant sans fin leurs orbes indolents,
    — Oasis de misère ou cadavres de mondes —
    Les sphères d’or en chœur circulent vagabondes.
    Mon être, oublions tout ! lâchons les rênes d’or
    Aux contemplations éployant leur essor
    Les strophes en mon sein battent déjà de l’aile...
    À quoi bon les plier dans un mètre rebelle !
    Je ne veux rien savoir, le vertige énervant
    Me berce dans les plis de son gouffre mouvant...
    Je me fonds doucement... je suis mort, rien... je doute
    Si j’entends le jet d’eau ponctuer goutte à goutte
    Le silence éternel d’un rythmique sanglot
                    Klop, klip, klop, klop, klip, klop...
     

    Bibliothèque Sainte-Geneviève, 21 avril 1880.
    « Le miroir "ODELETTE"............Henri de Régnier (1864-1936)..À VIANDEN..........Victor Hugo (1802-1885) »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :