• DEMAIN...........Léon Deubel (1879-1913)

    DEMAIN

    En vain, le jour adverse évoque ceux qui tombent
    Et dont la chute, au loin, dans l’âme nous répond :
    En vain, le fleuve nu prépare sous ses ponts
    Un départ, sans adieux, d’irrésistibles tombes ;
     
    En vain, pour dévoyer mon effort qui succombe,
    La noire Faim suspend de périlleux balcons
    Sur les galets battus de rêves inféconds ;
    En vain, l’amer chagrin réprimé vire en trombe ;
     
    Demain paraît ! Demain ! jour où, sur plus d’un front,
    Tournants et lumineux, mes pas s’affermiront,
    Où d’un geste, arrachant des trompettes à l’ombre
     
    Pour déployer mes cris jusqu’au suprême azur,
    Comme une horde dense au milieu des décombres,
    Je pousserai mes vers sur le monde futur.
     

    « MA SOUFFRANCE...........Léon Deubel (1879-1913).À HERMÈS CRIOPHORE..........JOSÉ MARIA DE HEREDIA (1842-1905) - »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :