• Coyote..est le maître de l'illusion

    Coyote.

    Coyote..est le maître de l'illusion

    Coyote est le maître de l'illusion qui tombe souvent dans ses propres pièges; il se laisse prendre à son propre jeu.
    Et nul n'est plus étonné que lui quand cela tourne mal !

    En revanche, cet étourdi réussit toujours à survivre. Cet animal est le fidèle reflet de nos absurdités.

    En se promenant d'un désastre à l'autre, Coyote porte l'art du sabotage au summum du raffinement.
    Grâce à lui, le rire et le sens de l'humour ont leur place dans nos vies.

    Il est souvent accompagné dans ses actions par son chien, Rattlesnake.
    Autant le "Loup Créateur" se montrait accommodant, autant Coyote cherchait sans cesse à contrecarrer les projets du Loup.

    LEGENDES.

    Un jour Loup déclara que si quelqu'un mourrait, il pourrait le ramener à la vie en décochant une flèche sous lui. Mais Coyote ne fut pas d'accord car il pensait que ramener les gens à la vie était une mauvaise idée, il y aurait alors trop de monde sur terre et plus assez de place pour tous.
    "Non, dit-il, laissons les gens mourir, laissons pourrir leur chair et que leurs esprits s'en aillent emportés par le vent de sorte que seuls subsistent leurs os asséchés"

    Le Loup finit par acquiescer, mais il décida in petto que le fils de Coyote serait le premier à succomber. Ainsi, désira-t-il la mort du jeune garçon et son vœu fut réalisé.
    Bientôt, Coyote vint le trouver pour lui apprendre cette triste nouvelle. Il rappela alors au Loup ce qui lui avait dit précédemment: "les gens pourraient revivre s'il tirait une flèche sous eux". Mais le Loup répliqua en rappelant à Coyote ce que lui-même avait dit à propos des gens qui devaient mourir.... Et il en fut ainsi.

    « LA GUERRE !......LaurizaMANITOU : Améridienne »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :