• CONTRE L’AVARE CALENUS............Constant Dubos (1768-1845).

    CONTRE L’AVARE CALENUS

    CONTRE L’AVARE CALENUS.............

    Non plenum modo vicies habebas,
    Sed tam prodigus atque liberalis
    Et tam lautus eras, Calene, ut omnes
    Optarent tibi centies amici.
    Audit vota deus precesque nostras
    Atque intra, puto, septimas Kalendas
    Mortes hoc tibi quattuor dederunt.
    At tu sic quasi non foret relictum,
    Sed raptum tibi centies, abisti
    In tantam miser esuritionem,
    Ut convivia sumptuosiora,
    Toto quae semel apparas in anno,
    Nigrae sordibus explices monetae,
    Et septem veteres tui sodales
    Constemus tibi plumbea selibra.
    Quid dignum meritis precemur istis?
    Optamus tibi milies, Calene.
    Hoc si contigerit, fame peribis.
    MARTIAL, I, 100.


              Lorsqu’à peine tes revenus
              S’élevaient à deux mille écus,
        Je te voyais généreux, noble, affable,
              Menant une vie honorable ;
        Et les amis qui, toujours bien reçus,
        Venaient souvent prendre place à ta table,
              T’en souhaitaient vingt mille et plus.
              Cette somme, en moins d’une année,
        Les Dieux, touchés de nos vœux assidus,
    Par quatre ou cinq décès soudain te l’ont donnée ;
    Toi, comme si le ciel, au lieu de t’envoyer
        Pareille aubaine, à tes biens l’eût ravie,
              Réformant ton genre de vie,
        Tu pris celui d’un sordide usurier.
              Telle est depuis lors ta lésine,
              Que quand ta vanité mesquine
              Une fois l’an, non sans regret,
    Pour quelques vieux amis veut bien se mettre en frais,
              La dépense de ta cuisine,
              J’en suis certain, n’excède pas
              Cinq ou six misérables as.
    Pour te récompenser de ta munificence,
    Puissent les Dieux encor décupler ta finance !
              Bientôt, suivant le même train,
              Nous te verrons mourir de faim.
     

    « SATIRE........Mathurin Régnier (1573-1613)CONTRE NAEVIA..........Constant Dubos (1768-1845). »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :