• BOUTS RIMÉS............Marcel Schwob (1867-1905).

    BOUTS RIMÉS

    Je ne suis pas de ceux que le vers fait blêmir !
    Qu’on me donne à chanter un fanatique émir,
    Un vaisseau ballotté qui sur les vagues tangue,
    L’avocat empêtré bredouillant sa harangue,
    Le plongeon fugitif, nocturne de l’ondin,
    Le rouge charcutier qui brasse son boudin,
    Les couples d’amoureux qui cueillent la noisette,
    Les mines d’un tendron humant de l’anisette,
    Le paisible bourgeois quand il joue au loto,
    Le galop d’un cheval arrivant au poteau,
    Le cristal d’un étang que le soleil irise,
    L’angoisse d’un ministre au moment de la crise,
    Un pur-sang qui gémit, tué par l’éparvin,
    Le rire épanoui d’un vieux faune sylvain,
    Ou Colette au menton empâté de céruse,
    Je trouverai toujours quelque nouvelle ruse !
     

    14 Janvier 1888.
    « SCÈNE D’ATELIER.........Charles Cros (1842-1888).DE SA RÉSURRECTION............Marcel Schwob (1867-1905). »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :