•  

    Images du passé
    De notre Crétacé
    Qui font qu'emprunter
    Notre Voie Lactée , 

     

    Devant la grande toile
    Où brillent les étoiles,
    Tu rêves, toi l'artiste :
    Tout seul sur la piste

     

     

      Comme les anges si beaux
    Qui voyagent là-haut …
    Ouvre grand tes yeux,
    Pour vivre comme eux…

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • LE DROIT CHEMIN

     À chaque kilomètre

    chaque année 

    des vieillards au front borné

    indiquent aux enfants la route

    d'un geste de ciment armé

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  Une simple soirée

     Une simple soirée

    Une partie de toi bouleversée
    Ne savant plus quoi dire
    Ne pouvant plus rien faire
    Tu t’es dit que c’est du passé
    Sachant très bien que ce n’était pas la vérité
    Tu as essayé de l’oublier
    En vain, ça n’a rien donné
    Tu as nié la réalité,
    Pleuré et crié
    Souriante mais abattue
    Tu te bats ainsi
    Contre toi même
    Contre la vie
    Loin d’être faible
    Mais tellement exténuée
    Tu n’es pas heureuse
    Tu ne prend pas la peine d’écrire un mot
    Un court texte afin de t’expliquer
    De toutes façons, personne ne va le remarquer
    Cette pensée mensongère te l’a fait payé
    Par quelque chose d’irremplaçable,
    Quelque chose sans prix, sans billet de remboursement
    Tu l’a assumé de ta vie
    Enfin, tu te dis que tu as réussi
    Tu en a fini
    Tu ne peux plus pleurer
    Tu ne peux plus crier
    Tu ne peux plus souffrir
    Tu rêves à présent
    Et à tout jamais

     
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La beauté ne sert à rien

     

    Suis-je la seule personne au monde à m'en rendre compte ? Comment peut-on vouloir être beau ? On ne peut pas l'être et réussir à se faire respecter. Les gens vous traitent tout de suite comme un morceau de viande, un objet décoratif. Ils se moquent pas mal que vous ayez un cœur. La beauté n'a jamais fait le bonheur.

    Les femmes qui se précipitent chez leur chirurgien esthétique en s'imaginant que ça va changer leur vie m'inspirent de la pitié : quand on aime quelqu'un, on se moque complètement de son apparence. Aimer quelqu'un pour son physique, c'est pathétique. Je voudrais crier au monde entier que je ne suis pas la poupée pour laquelle on me prend. Parfois, quand j'étais petite et que je pleurais, pour me faire arrêter, on me disait : « Arrête, ça te rend affreuse. » C'est bien la chose la plus bête qu'on puisse dire à quelqu'un qui pleure, n'est-ce pas ?

    J'en ai marre qu'on me prenne pour un objet. S'il y a déjà eu des personnes intelligentes pour comprendre à quel point le statut de femme-objet peut être écrasant (Simone de Beauvoir l'a très bien décrit dans "Les Mandarins"), aujourd'hui, on semble vouer un culte aux apparences. Quitte à oublier que la beauté extérieure, ça ne remplacera jamais les sentiments humains.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les Expressions De La Langue Française

    Selon TV 5  Monde...

    Les Expressions De La Langue Française  Selon TV 5  Monde...

    Être Épris De Quelqu'un


    Locution verbale signifiant : être épris de quelqu’un ; être amoureux de quelqu’un.


    Il est bleu de sa voisine. Elle en était bleue, mais il a préféré une autre femme.


    On peut aussi être bleu de quelque chose : être passionné ou

    raffoler de quelque chose.


    Le gamin est bleu de sa nouvelle console de jeu.

    Synonymes : sot, boentje (emprunt au flamand boentje – néerlandais de Belgique et standard boontje, littéralement   « petit haricot » - signifiant également avoir le béguin pour quelqu’un.

    À l’école primaire, il avait déjà un petit boentje pour elle, ou avoir un faible pour quelque chose...


    J’ai un boentje pour ce resto de la place Sainte-Catherine)...

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Aujourd’hui 2 Novembre, Journée des Défunts,

     

    Âpres avoir écouté deux messes et l’Angélus du Pape.

     

     Pour les Défunts.

     

     

    Je me suis mise à penser et réfléchir sur le sujet de la mort.

     

    En me posant une question et me donner la ou les réponses.

     

    Que voici.

     

    Ma question va sur le Vrai ou Faux.

     

    Vrai ou Faux

     

    Que nous vivons seulement une Vie?

     

    La réponse est Faux.

     

    Nous vivons chaque jour,

     

    Et que nous murons une seule fois.

     

    Mais…

     

    La aussi c’est Faux,

     

    Car nous ne murons pas, nous ne faisons que

     

    Quitter notre corps quand il est devenu fatigué

     

    Et qu’il a besoin de se reposer.

     

    Alors nous le quittons pour

     

    Avoir notre vie Éternelle. 

     

    Alors êtes-vous de mon avis avec ma réflexion? 

     

    Je vous souhaite une merveilleuse semaine, et

     

    Un beau et bon mois de Novembre,

     

    Bises amicales d’Anne Marie/**Hirondelle**

     

    Et… Si demain n’arrivait Pas

     

    Aujourd’hui je dis…

     

    Je Vous Aime!

     



    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La prière des 5 doigts du Pape François 

    La prière des 5 doigts du Pape François



     

    Il y a vingt ans, Jorge Mario Bergoglio, évêque de Buenos Aires et actuel Pape François, a écrit une prière qui est devenue très populaire en Argentine. C’est une prière très simple qui reflète, en fait, le caractère et le style du Saint-Père. Une prière « à portée de la main ». Une prière sur les doigts de la main. Une prière universelle complète et riche.

    Le pouce est le doigt le plus proche de vous. 

    Donc, commencer par prier pour ceux et celles qui vous sont le plus proches. 

    Ils sont les personnes les plus susceptibles de revenir à nos mémoires. 

      Priez pour les gens qui nous sont chers est un « doux devoir ». 

     

    L’index. 

    Priez pour ceux et celles qui enseignent, 

    ceux et celles qui s’occupent de l’éducation et des soins médicaux : 

    pour les enseignants, les professeurs, les médecins et les prêtres, 

    les catéchistes. 

    Ils ont besoin de soutien et de sagesse afin qu’ils puissent montrer 

    le droit chemin aux autres. Ne les oubliez pas dans vos prières. 

    Le médium, 

    le doigt qui suit est  le plus long. 

    Il nous rappelle nos gouvernants. 

    Priez pour le président, pour les députés, 

    pour les entrepreneurs et pour les administrateurs. 

    Ce sont eux qui dirigent le destin de notre pays et sont chargés 

    de guider l’opinion publique. 

     Ils ont besoin de l’aide de Dieu. 

     

    Le quatrième doigt est l’annulaire.  

    Bien que cela puisse surprendre la plupart des gens, 

    c’est notre doigt le plus faible, 

    et tout professeur de piano peut le confirmer. 

    Vous devez vous rappeler de prier pour les faibles, 

    pour ceux qui ont beaucoup de problèmes à résoudre 

    ou qui sont éprouvés par la maladie. 

    Ils ont besoin de vos prières jour et nuit. 

    Il n’y aura jamais trop de prières pour ces personnes. 

    Nous sommes invités aussi à prier pour les mariages. 

    Et enfin, il y a notre petit doigt, 

    le plus petit de tous les doigts, aussi petit que 

    nous devons nous tenir devant Dieu et devant les autres. 

    Comme le dit la Bible, « les derniers seront les premiers ». 

    Le petit doigt est là pour vous rappeler que 

    vous devez prier pour vous-même. 

    Ce n’est que lorsque vous avez prié pour les quatre autres groupes, 

    que vous pourrez le mieux identifier 

     

    vos besoins et donc prier pour vous. 

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • UN GAGNANT & UN PERDANT...

     

    Un gagnant fait toujours partie de la réponse;
    Un perdant fait toujours partie du problème.

    Un gagnant a toujours un programme;
    Un perdant a toujours une excuse.

    Un gagnant dit: " laisse-moi le faire
    pour toi "
    Un perdant dit: " ce n'est pasà moi
    à faire ça ".

    Un gagnant a une solution pourchaque problème;
    Un perdant a un problème pour chaque solution.

    Un gagnant dit " ça va être difficile, mais c'est possible "
    Un perdant dit " c'est peut-être possible, mais c'est trop difficile ".

    Un gagnant en fait le plus qu'il le peut;
    Un perdant en fait le moins possible.

    Un gagnant voit un " vert " près de chaque trappe de sable;
    Un perdant voit deux ou trois trappes de sable près de chaque " vert ".


    Un gagnant essaie constamment de s'améliorer;
    Un perdant connaît tout et empêche tout changement.

    Un gagnant prend les décisions;
    Un perdant les évite.

    Un gagnant essaie toujours de trouver ce qui a causé un problème;
    Un perdant essaie toujours de trouver quelqu'un d'autre à blâmer.




      Auteur(e)  Inconnu(e)

    Google Bookmarks

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique