• Ces merveilleuses créations sont en fer! Découvrez leur perfection pour mieux les apprécier!

     ************

     

    Les artistes du monde entier travaillent sur des œuvres qui les passionnent!

    Les sculptures et les statues qu’ils créent sont toute belles, surtout lorsqu’elles sont faites avec des éléments jusque là incontrôlables ou insolites comme le fil de fer par exemple!

    Avec ces belles images, prenez le temps d’admirer ces quelques créations choisies pour vous!

    Elles vous plairont sans doute!

     

    Regardez!

    a

    Incroyable arbre en fil de fer! Il est vraiment impressionnant!

    q

    Voila un lion entièrement fait avec du grillage de fil de fer!

    w

    On dirait un simple dessin fait avec un crayon sur une feuille blanche!

    z

    Ces fourmis géantes sont aussi en fil de fer! Beau travail d’artiste sur chacune!

    s

    C’est là un si beau cheval! Un animal des plus  majestueux, même fabriqué avec du fil de fer aussi!

    d

    Ils sont trop beaux ces deux sculptures d’animaux! L’un est un koala, l’autre une chouette!

    v

    Comme il est mignon! Ce loup ne semble pas dangereux, surtout qu’il est fait en fil de fer tout comme les autres!

    x

    Des sandales toutes belles! Avec des talons aiguilles en plus!

    Tout comme les autres photos, ces objets sont réalisés avec du fil de fer!

    De quoi avoir le  plein d’idées pour des créations originales et belles!

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Sculptures fontaines

    ******

    Malgorzata Chodakowska - sculpteur polonais. Né le 9 mai 1965 à Lodz). Depuis 1991, vit et travaille à Dresde. Depuis 1980, elle a étudié à l'école d'art de Lodz. En 1985, elle commence ses études au département de sculpture de l'Académie des arts de Varsovie sous la direction du professeur Jan Kuch.
    Depuis 1988, elle a poursuivi ses études à l'Académie des arts de Vienne. En septembre 1989, elle rencontra le constructeur de machines Klaus Zimmerling dans les montagnes Tatra et devint sa femme l'année suivante. Ils se sont installés à Dresde, mais Malgorzata a dû se rendre à Vienne pour faire des études supérieures. Malgorzata Chodakovska est diplômée de l'atelier du professeur Bruno Gironkoli, où elle a obtenu un diplôme avec une maîtrise.
    En 1991, elle est retournée à Dresde, où elle travaille comme artiste indépendante. Depuis 1992, le couple s'est engagé dans la culture de la vigne dans les vignobles de Zimmerling, dans la région d'Oberpoeritz à Dresde, où, en 1995, ils vivaient dans un cottage.
    En quête d'inspiration, Malgorzata Chodakovska s'est rendue au Portugal, en Égypte et au Cambodge. Se séparant à contrecœur de ses sculptures, elle organise de temps en temps des expositions pour vendre son travail et des sculptures sculptées dans des troncs d’arbres sont conservées dans l’  atelier.. Pendant longtemps, elle a réalisé des sculptures de la série "Stammfrauen" (une tribu de femmes), de grande taille, à partir de troncs d'arbres. Elle sculpte des sculptures de chaux, de poire, de cerisier et de chêne, utilise un ciseau et un marteau en bois. Certaines sculptures sont recouvertes de peintures acryliques. Au début des années quatre-vingt-dix, elle a commencé à créer des sculptures en étain et en verre et, depuis le milieu des années quatre-vingt-dix - en bronze, et après quelque temps à faire des sculptures, des fontaines.

    *****************















    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Les plus beaux immeubles Art nouveau de Paris

    Les plus beaux immeubles Art nouveau de Paris

     

    Déployé dans les rues parisiennes à partir des années 1890 et disparu dès le début du XXe siècle, le style Art Nouveau n’aura pas duré bien longtemps. Pourtant, plus d’un siècle plus tard, les bâtisses construites dans ce style si caractéristique continuent de mettre de la couleur et des formes à notre paysage parisien. Tour d’horizon des plus beaux édifices parisiens hérités de ce mouvement artistique surnommé « style nouille » par ses détracteurs !

    L’immeuble Lavirotte de l’avenue Rapp

    Situé au 7 avenue Rapp, cet immeuble construit par l’architecte Jules Lavirotte en 1901 a remporté le concours de la plus belle façade organisé par la Ville de Paris… Et on comprend bien pourquoi ! Sa façade exubérante, ses courbes à n’en plus finir et sa démesure ornementale font de lui un symbole incontestable de l’Art Nouveau parisien. Sur cette façade des plus déstabilisantes, les motifs floraux s’entrelacent avec des représentations d’animaux en tous genres dans l’asymétrie la plus totale.

    Les plus beaux immeubles Art nouveau de Paris

    Où ? 29 avenue Rapp, 75007

    Le Castel Béranger

    Située à quelques encablures de la Maison de Radio France, cette vaste bâtisse surnommée le « Castel Dérangé » ou la « maison du Diable » par ses détracteurs étonne par son exubérance architecturale. Ici, les pierres meulières et briques se mêlent aux balcons en fer ouvragés à outrance. Portail monumental, formes étranges, multiples animaux disséminés ça ou là, imposants garde-corps et balcons tout en courbes… On pourrait passer des heures à contempler les détails de cet édifice !

    Les plus beaux immeubles Art nouveau de Paris

    Où ? 12/14 rue Jean de la Fontaine, 75016

    L’immeuble du 3 square Rapp

    Situé à deux pas de son grand frère de l’avenue Rapp, cet immeuble installé dans une toute petite rue en impasse a lui aussi été pensé par Jules Lavirotte. Comme on peut s’y attendre, on y retrouve toutes les caractéristiques du style Art nouveau : lignes courbes et sinueuses, sublimes ferronneries inspirées du monde végétal, détails en mosaïque…  La grille d’entrée et le treillage mural valent eux aussi le coup d’oeil.

    Les plus beaux immeubles Art nouveau de Paris

    Où ? 3 square Rapp, 75007

    L’immeuble de la rue d’Abbeville

    Dressé au milieu d’une petite rue du 10e arrondissement, cet immeuble attire l’oeil du passant depuis 1901. Et il a de quoi ! Pensé par Alexandre et Edouard Autant, il multiplie les détails et les lignes audacieuses. On appréciera particulièrement son décor en feuillage touffu et les deux petites statues (un hibou et une chauve-souris) qui semblent nous observer du haut de la loggia centrale.

    Les plus beaux immeubles Art nouveau de Paris

    Où ? 14 rue d’Abbeville, 75010

    Le Ceramic Hotel

    Et de trois pour Lavirotte ! Décidément, s’il ne fallait retenir qu’un seul architecte Art nouveau à Paris, ce serait lui. Vous l’aurez compris, cet hôtel particulier construit en 1904 a, une nouvelle fois, été imaginé par Jules Lavirotte. Beaucoup plus sage que ses précédentes créations, le numéro 34 de l’avenue de Wagram n’en reste pas moins richement et joliment orné, notamment grâce à la présence de grès flammés. Ces dernières ont été réalisées par le sculpteur Alexandre Bigot, figure emblématique du mouvement Art nouveau qui a effectué presque toutes les ferronneries des immeubles de cette sélection !

    Les plus beaux immeubles Art nouveau de Paris

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction...

    Publié Par ...

    **********

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Le mandala est un mot d’origine sanskrit qui signifie « cercle, centre, unité, totalité ».

    Considérant que tout ce qui existe provient d’une source d’énergie centrale, les moines tibétains...

    Créent ces cercles de sables colorés depuis plusieurs siècles dans le but de méditer.

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Les mandalas tibétains sont extrêmement complexes, chacun représente une divinité et les nombreux symboles...

    Qui les entourent ont tous une signification bien précise, que seuls les moines parviennent à déchiffrer.

    Grâce au Chak-Pur, un outil qui permet de déposer le sable mélangé à des colorants naturels, les minutieux dessins se forment pour devenir de véritables oeuvres d’art.

    Pourtant le travail de réalisation sera mis à néant peu après, les mandalas représentant l’impermanence des choses.

    Dans la tradition bouddhiste, l’impermanence est l’acceptation que tout est éphémère, et que la souffrance trouve son origine dans l’attachement aux biens comme aux personnes.

    Le fait de travailler des heures durant sur les mandalas prouve que c’est l’expérience qui compte, et non le résultat

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

     

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

     

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Un Instant D’émerveillement Avant Leurs Destruction..De Mandalas Tibétains...

    Une fois le mandala terminé, le rituel de sa destruction se fait dans un grand silence et avec beaucoup de délicatesse.

    Le sable rejoindra une rivière pour retrouver son lieu d’origine, la nature.

    Vous pouvez vous aussi réaliser des mandalas afin de libérer votre créativité, mais aussi pour faire...

    Une véritable introspection, un moment de détente et de concentration sur vos émotions pour mieux repartir !

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Une véritable tour médiévale au coeur de Paris

    *******

    Une véritable tour médiévale au coeur de Paris

    On ne s’attend pas à trouver, caché au milieu d’immeubles haussmanniens, un donjon médiéval dont l’architecture emprunte immédiatement à la Bourgogne féodale. Située sur la très animée rue Etienne Marcel, dans le 2e arrondissement, la tour Jean Sans Peur est l’un des plus beaux témoignages de l’architecture du Paris médiéval.

    L’unique vestige parisien de l’architecture militaire médiévale

    Construite au début du XVe siècle à la demande du Duc Jean de Bourgogne, cette tour de fortification est le seul spécimen de l’architecture militaire du Moyen-Âge à Paris. L’édifice avait pour vocation de protéger le Duc d’éventuelles représailles suite à l’assassinat de son cousin, Louis d’Orléans, qu’il avait lui-même commandité. L’agression mortelle de son cousin avait eu lieu non loin, au niveau de l’actuelle impasse des Arbalétriers, dans le 3e arrondissement.

    Une véritable tour médiévale au coeur de Paris

    © Le gâteau sous la cerise

    Une tour haute qui nous prouve bien que Jean de Bourgogne – qui s’était lui-même surnommé Jean Sans Peur – n’était en réalité pas du tout sans crainte ! Selon la plupart des écrits datant de cette époque, la tour était ainsi remplie d’inventions pour tromper d’éventuels assaillants. La chambre de son plus proche serviteur, par exemple, était la réplique exacte de la sienne afin d’induire en erreur un éventuel assassin.

    Une tour construite en pleine guerre de Cent Ans

    Son rival Louis d’Orléans supprimé et le roi Charles VI devenu fou à 24 ans, Jean devient très vite l’un des hommes les plus puissants du royaume. Cette tour, la plus haute de Paris à l’époque, lui permettait donc aussi de montrer sa puissance dans le contexte politique très complexe de la guerre de Cent Ans. Sa peur d’être tué était légitime puisqu’il finira assassiné en 1419 par des conseillers du dauphin, le futur Charles VII, lors d’une entrevue avec celui-ci !

    La tour Jean-sans-Peur est désormais la seule partie encore sur pied de l’Hôtel des Ducs de Bourgogne. Aujourd’hui, elle est gérée par l’association des Amis de la tour Jean Sans Peur qui organise les visites et a conservé son escalier à vis dont la voûte est un chef d’œuvre unique de la sculpture française.

    Une véritable tour médiévale au coeur de Paris

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les incroyables bouteilles de sable d’Andrew Clemens

    Andrew Clemens sable bouteilles

    Andrew Clemens vivait il y a plus de cent ans dans l’Iowa. Personnage au destin insolite, Andrew perd son ouïe et devient muet à l’âge de cinq ans.

    C’est très tôt, vers 17 ans, que l’artiste commence à expérimenter l’assemblage du sable qu’il insère minutieusement dans des bouteilles aux diverses formes.
    Dans les premières années de son travail, les œuvres de Clemens étaient géométriques. Puis, petit à petit, il s’est attaché à compliquer son  en élaborant des bouteilles dont les sujets étaient figuratifs.

    A l’époque, Clemens vendait ses bouteilles pour 5 à 7 dollars (l’équivalent de 110 à 160 euros aujourd’hui). Il en a réalisé une centaine, a travaillé des heures dessus.

    Malheureusement peu sont encore intactes, mais celles qui le sont restes merveilleusement bien conservées.

    art Andrew Clemens

    Andrew Clemens art sable

    Andrew Clemens bouteilles sable

    Andrew Clemens bouteilles

    Andrew Clemens art

    Andrew Clemens sable bouteille

    Andrew Clemens bouteille sable

    Andrew Clemens

    Andrew Clemens sable

    Andrew Clemens sable bouteilles

    design-fetish-andrew-clemens-detailed-sand-bottle-8

    design-fetish-andrew-clemens-detailed-sand-bottle-10

    design-fetish-andrew-clemens-detailed-sand-bottle-15

    Aujourd’hui ces bouteilles sont vendues pour des sommes allant jusqu’à 50 000 dollars.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Janette Rose est une artiste américaine qui peint ses œuvres sur des feuilles d'arbres. Ses animaux peints sur de grandes feuilles d'érables et de sycomores sont fins et réalistes.

     C'est à l'aide de petits pinceaux que l'artiste peut travailler tous les détails de ses peintures. Janette Rose aime peindre sur des surfaces non conventionnelles. Elle considère que l'art ne consiste pas à suivre des règles.

     Au sujet de ses peintures elle écrit : " Peindre sur des feuilles d'arbres est très stimulant et excitant pour moi. Quand je peins, je tends à prêter attention aux petits détails."

     

    Janette Rose habite aux États-Unis, dans le Michigan, avec son mari et ses deux enfants.

    Janette se passionne pour l'art depuis sa plus tendre enfance : "D'aussi loin que je me souvienne je suis en amour avec tout ce qui est artistique."

     Les formes des nuages, l'ombre de ses fleurs sur la table, les couleurs d'un papillon... Tout est une source d'inspiration pour cette artiste.

     Janette Rose peint donc de superbes papillons et oiseaux, mais aussi des chevaux et des cerfs sur ses feuilles d'arbres. Des scènes d'une nature calme qui sont parfaitement détaillées.

    *****

     

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

     

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

    Janette Rose, elle réalise ses peintures sur des feuilles d'arbres

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Peder Mork Monsted...

    Le Peintre Aux Paysages Réalistes...

    ***

    Peder Mork Monsted...  Le Peintre Aux Paysages Réalistes...

     

    Peder Mork Monsted (1859-1941), est un peintre réaliste danois.Il est célèbre pour ses magnifiques paysages qui sont d'un exceptionnel réalisme. 

    Les peintures de l'artiste peuvent se regarder comme des photos !Il y a une telle technique et une si grande précision dans lespeintures de Peder Mork Monsted que ça en est presque irréel.

    Le peintre savait capturer la lumière, les reflets...Chaque détail du paysage semble avoir été peint.

    Peder Mork Monsted...  Le Peintre Aux Paysages Réalistes...

    Peder Mork Monsted est né à Balle au Danemark.  Il va étudier la peinture de paysage et de portrait à Copenhague dans différentes écoles.
    Peintre qui fait partie du mouvement des romantiques, il commence par peindre les forêts danoises. C'est là qu'il va peu à peu acquérir une grande technique. Monsted va ensuite voyager en Suisse... En Italie, dans le sud de la France et en Afrique du Nord. 

    Peder Mork Monsted...  Le Peintre Aux Paysages Réalistes...

    Durant les années 20 et 30 il va être très inspiré par les paysages méditerranéens et la forêt danoise qui lui est si chère.

    Peder Mork Monsted va magnifier la nature. Il a une vision poétique et romantique de ses paysages. Il est aujourd'hui considéré comme étant un virtuose de la peinture réaliste de paysage.  

    Biographie 

    Fils d'un riche armateur du Jutland, Peder Mønsted suit très jeune les cours de l'école d'art de Aarhus...

    Puis entre, en 1875...

    à l'Académie royale des beaux-arts du Danemark.

    Peder Mork Monsted...  Le Peintre Aux Paysages Réalistes...

    En 1882, il se rend à Rome puis à Capri, où la lumière méditerranéenne et l'éclat des couleurs l'impressionnent. Quelques mois plus tard, il se rend à Paris où il travaille jusqu'en 1883 dans l'atelier de William Adolphe Bouguereau1.

    En Italie, il visite entre autres Venise, le lac de Garde et Ravello, en France, Paris et Monte-Carlo.

    En Suisse, il se rend à plusieurs reprises durant l'hiver en Engadine et à la belle saison sur les rives du lac Léman1.

    Peder Mork Monsted...  Le Peintre Aux Paysages Réalistes...

    En 1889, il se rend en Algérie. Trois ans plus tard, il visite la Grèce, où en 1892 il est l'invité de la famille royale pendant un semestre.

    Il peint aussi les pyramides en Égypte, puis en Espagne la ville andalouse de Cadix.

    De ses voyages Peder Mønsted rapporte de nombreux croquis qu'il utilise dans son atelier...

    Pour peindre des toiles qui participent à de grandes expositions internationales.

    Peder Mork Monsted...  Le Peintre Aux Paysages Réalistes...

    Peder Mørk Mønsted est un peintre réaliste danois. Dans l'histoire de l'art, il est considéré comme l'un des plus célèbres peintres paysagistes du tournant du XXᵉ siècle. 

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Ivana Besevic: portraits émotionnels

    **********

    Ivana Besevic peint de merveilleux portraits, associant des looks puissants à une délicatesse émotionnelle.

     

    De Paris à Belgrade, l'artiste d'aujourd'hui utilise des films, des photographies et des musiques pour créer de superbes chefs-d'œuvre.

    ********

    Ivana Besevic: portraits émotionnels

    Etude pleurante © Ivana Besevic

    Ivana Besevic: portraits émotionnels

    Portrait, modèle inconnu © Ivana Besevic

    Ivana Besevic: portraits émotionnels

    Portrait, modèle inconnu © Ivana Besevic

    Ivana Besevic: portraits émotionnels

    ortrait d'Emily Bador © Ivana Besevic

    Issu de l'école supérieure de design et de l'académie des arts appliqués de Belgrade, Ivana Besevic poursuit ses études à Paris, toujours à la recherche de son propre parcours artistique. De nos jours, elle applique ses connaissances des arts traditionnels via Photoshop, créant des portraits numériques, inspirés de scènes de films, de documentaires, de photographies, de familles et d'amis.

    Constamment à la recherche d'inspiration, elle écrit ses idées dans un cahier. A ce sujet, elle a avoué à Hautepunch qu'elle avait cessé de peindre pendant un an parce qu'elle n'était pas capable de trouver la bonne façon de s'exprimer. Elle a ensuite travaillé dans la production cinématographique et télévisuelle et a développé un certain intérêt pour les jeux vidéo, le design de personnages et le concept art .

    Pour le moment, elle passe d’un réalisme époustouflant à une volonté partielle d’adoucir les coups, établissant un état d’incertitude délicate. Prenant un jour en moyenne pour produire, ses pièces semblent être de vraies peintures.

    En utilisant des pinceaux numériques plus ou moins personnalisés, elle commence par peindre des zones assez grandes pour façonner le visage et le torse.

    Ivana Besevic: portraits émotionnels

    Processus de tissage © Ivana Besevic

    Comme vous pouvez le voir, l'artiste développe alors le fond et gagne progressivement en précision. En passant, les sources de lumière sont considérées au départ: elle n'attend pas le dernier moment pour ombrer ou éclaircir le visage.

    La partie la plus impressionnante de son travail est qu'elle parvient à montrer l'humain. Au-delà de la réalisation technique, le réalisme de ses pièces réside dans l'illustration du modèle lui-même. Ivana Besevic n'a pas peur de la peindre avec une complexité émouvante entre beauté et fragilité.

    Ivana Besevic: portraits émotionnels

    Ivana Besevic: portraits émotionnels

    Lera Abova © Ivana Besevic

     

    Ivana Besevic: portraits émotionnels

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique