• Allons mon pauvre cœur,......Catherine des Roches (1542 ?-1587).

    Allons mon pauvre cœur,.......

    Allons mon pauvre cœur bien loin de la Cité
    Dedans quelque désert, fuyons la compagnie
    De nos plus chers amis, cherchons la Tyrannie
    Des Ours, Tigres, Lions pleins d’inhumanité :
     
    L’Olme, le Chêne, l’Able en ce lieu écarté
    Pourront seuls témoigner ta misère infinie :
    Le bel Astre du ciel, donnant lumière et vie,
    N’y lance point les rais de sa vive clarté.
     
    Laissons le grand Palais et le brave Théâtre
    À ceux qui n’ont point vu leur espérance abattre :
    Aux enfants bienheureux, aux pères fortunés.
     
    Vallon, Grotte, Forêt, Rocher, Antre effroyable
    S’accorderont du tout à l’état misérable,
    De nous, qui de l’espoir sommes abandonnés.
     

    « Par CochonfuciusANTITHÈSE DU SOMME ET DE LA MORT.........Catherine des Roches (1542 ?-1587). »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :