• Alcidon parle................Jean de LINGENDES... 1580 : 1616

    Alcidon parle

    Fillis, auprès de cet ormeau
    Où paissait son petit troupeau,
    Étant toute triste et pensive,
    De son doigt écrivait un jour
    Sur le sablon de cette rive :
    Alcidon est mon seul amour.

    Je ne devais pas m'assurer
    De voir sa promesse durer
    Parce qu'en chose plus légère
    Ni plus ressemblante à sa foi,
    L'ingrate et parjure bergère
    Ne pouvait se promettre à moi.

    Un petit vent qui s'élevait
    En même instant qu'elle écrivait
    Cette preuve si peu durable
    Effaça sans plus de longueur
    Sa promesse dessus le sable
    Et son amour dedans mon coeur
    « Ores je te veux faire un solennel serment............... Etienne de LA BOETIE. 1530- 1563Pour un bracelet d'ambre et de perles...........Jean de LINGENDES... 1580 : 1616 »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :