• À MADAME JAUBERT.....Alfred..Musset (1810-1857)

    À MADAME JAUBERT

    Qu’un sot me calomnie, il ne m’importe guère.
    Que sous le faux semblant d’un intérêt vulgaire,
    Ceux mêmes dont hier j’aurai serré la main,
    Me proclament ce soir ivrogne et libertin,
     
    Ils sont moins mes amis que le verre de vin
    Qui pendant un quart d’heure étourdit ma misère.
    Mais vous qui connaissez mon âme tout entière,
    À qui je n’ai jamais rien tu, même un chagrin,
     
    Est-ce à vous de me faire une telle injustice,
    Et m’avez-vous si vite à tel point oublié ?
    Ah ! ce qui n’est qu’un mal, n’en faites pas un vice.
     
    Dans ce verre où je cherche à noyer mon supplice,
    Laissez plutôt tomber quelques pleurs de pitié
    Qu’à d’anciens souvenirs devrait votre amitié.
     

    « DAME À LA SERVANTE........Apollinaire (1880-1918)BALLADE DES GROS DINDONS..........Edmond Rostand (1868-1918) »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :