• Un scarabée minuscule ravage les forêts allemandes

    Le Scolyte : de gros dégâts sur les arbres

    Fragilisées par le réchauffement climatique, les forêts d’Allemagne sont les proies de ces insectes qui rongent l’écorce et tuent les arbres. 

    Un tueur silencieux de quelques millimètres: le scolyte, une sorte de mini-scarabée, saccage les forêts allemandes fragilisées par la sécheresse et les tempêtes liées au réchauffement climatique.

    Si ce petit coléoptère “crée des problèmes depuis 200 ans”, explique le Dr Peter Biedermann, de l’université de Würzbourg, il ravage ces toutes dernières années des arbres “en stress hydrique”, un sujet au cœur d’un sommet gouvernemental mercredi.

    Des squelettes d’arbres gris-brun, sans feuilles ni épines, remplacent peu à peu des feuillus verts et sains. Dans la forêt de Welzow, à une centaine de kilomètres au sud de Berlin, les dégâts du scolyte et de ses larves sont visibles à l’oeil nu. A l’intérieur des troncs d’arbres morts, de petites galeries sont creusées, signe d’un passage récent.

    “L’insecte ronge l’écorce puis s’introduit à l’intérieur pour y pondre. Ses larves se mettent ensuite elles aussi à manger l’intérieur du tronc et obstruent les voies nutritives de l’arbre, qui meurt en à peu près quatre semaines”, explique à l’AFP Arne Barkhausen, garde-forestier dans le Brandebourg.

    “Catastrophe sans pareille”

    Dans d’autres régions allemandes, la situation est encore plus alarmante, avec des hectares de forêts détruits en quelques semaines en Bavière, Saxe-Anhalt ou Thuringe.

    En Saxe, où les autorités régionales dénoncent une “catastrophe sans pareille”, l’armée allemande a apporté son aide aux forestiers débordés pour évacuer les arbres morts.

    La tâche pourrait vite s’avérer herculéenne et les conséquences dramatiques si n’est pas enrayée la propagation des scolytes, qui ont déjà dévasté une surface équivalente à 3.300 terrains de football, selon le gouvernement.

    La forêt recouvre en effet un tiers du territoire de l’Allemagne, un pays qui comptait, lors du dernier recensement forestier en 2012, environ 90 milliards d’arbres et qui emploie quelque 1,1 million de personnes, plus que dans l’industrie automobile.

    Le gouvernement d’Angela Merkel va tenter d’apporter des réponses mercredi lors d’un sommet sur la forêt, une thématique qui revêt une dimension quasi mythique en Allemagne, dont les forêts servent de décor à nombre de contes et légendes et où le livre de l’Allemand Peter Wohlleben, “La vie secrète des arbres”, est devenu un best-seller.

    Mais il est difficile d’agir contre cette prolifération, dont la cause principale est le réchauffement climatique.

    “Le point de départ a été toute une série d’épisodes météorologiques extrêmes qui ont démarré avec la tempête Friederike en janvier 2018. La sécheresse de l’été 2018, suivi d’un hiver doux puis la sécheresse prolongée de cette année ont affaibli les arbres et provoqué l’explosion du scolyte”, détaille Larissa Schulz-Trieglaff, porte-parole de l’Association des propriétaires forestiers.

    Les scolytes adultes donnaient auparavant naissance à une, voire deux générations de plusieurs dizaines de milliers d’insectes en une année. À cause du réchauffement, les hivers sont moins rigoureux et ne tuent plus les scolytes en hibernation. Ces insectes sortent plus rapidement de cette période de sommeil et ce sont désormais trois, et même parfois quatre générations, qui voient le jour.

    En finir avec la monoculture

    Les coléoptères déciment des arbres trop affaiblis par la sécheresse pour produire la sève qui repousse habituellement les insectes colonisateurs.

    Si un épicéa, la variété favorite des scolytes qui représente près de 30% des arbres plantés en Allemagne, est “victime de scolytes, il peut repousser une ou deux générations, mais à la troisième, il ne peut plus se défendre et meurt”, décrit Hans-Werner Schröck, membre de l’office forestier de Rhénanie-Palatinat.

    La situation est d’autant plus alarmante que les moyens d’éradiquer l’insecte sont très limités.

    “On a du mal à y faire face, on ne peut pas utiliser les procédés chimiques. Quand la bête est déjà dans l’arbre, elle y reste”, selon Derk Ehlert, chargé de la faune et la flore, la capitale elle aussi confrontée au problème. “On essaye donc de privilégier les ennemis naturels des scolytes, notamment les guêpes qui mangent volontiers œufs et larves”.

    Mais ce ne sont que des “solutions de court terme”, prévient Peter Biedermann. Pour lui, le seul moyen de venir à bout est d’en finir avec la monoculture, quand un seul et même arbre est planté sur des centaines d’hectares.

    L’Association des propriétaires de forêts plaide elle aussi pour une diversification des forêts allemandes, avec des arbres d’autres continents mieux adaptés au réchauffement tels que le chêne rouge d’Amérique ou le mélèze du Japon.

    Elle chiffre à 2,3 milliards d’euros le nettoyage des forêts puis le reboisement.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

     **********

    L'artiste russe Anna Speshilova crée de charmantes illustrations à l'aquarelle illustrant des aventures à travers des forêts fantastiques et des amitiés avec les animaux qui les habitent. Qu'il s'agisse de dégustations de thé dans les bois avec les loups ou de chouettes dans le ciel nocturne, chaque oeuvre fantaisiste a l'air d'être tout droit sortie d'un livre de contes.

    Rendu dans son style distinct et délicat, chacune des illustrations de Speshilova met en scène des lavis à l'aquarelle et des traits fins. Son portefeuille sans cesse croissant montre non seulement ses talents avec un pinceau, mais aussi son imagination fantastique. Les personnages illustrés de Speshilova incluent des humains qui vivent en harmonie avec des animaux de la forêt, rappelant ceux de Blanche-Neige de Disney. Dans une image, une jeune fille traverse un bois avec un orignal, tandis que des cerfs, des lièvres et des renards galopent à ses côtés. Dans un autre film, un personnage féminin différent lit un livre tandis qu'un groupe d'ours polaires, de lapins et de diverses autres créatures se blottissent près d'elle.

     

    Les charmantes illustrations à l'aquarelle d'Anna Speshilova illustrent des aventures à travers des forêts fantastiques et des amitiés avec les animaux qui les habitent.

    Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

    Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

    Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

    Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

    Chaque oeuvre fantaisiste a l'air d'être tout droit sortie d'un livre de contes.

    Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

    Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

    Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

    Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

    Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

    Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

    Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

    Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

    Charmantes illustrations à l'aquarelle de femmes et de leurs compagnons animaux

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • des blagounettes

    La vitesse excessive est sans doute à l’origine du carambolage probablement le plus coûteux du Japon survenu dimanche lorsqu’une douzaine de voitures de course valant au total près de 3 millions d’euros se sont encastrées sur une portion d’autoroute rendue glissante par la pluie.

    Huit Ferrari, une Lamborghini, trois Mercedes-Benz — et une Toyota Prius — figurent parmi les véhicules impliqués dans la collision sur l’autoroute Chugoku (ouest), provoquée par la perte de contrôle de la voiture en tête du convoi, selon des témoins.

    En constatant les dégâts sur son véhicule, le conducteur de la Lamborghini s’est exclamé : « Ouh là ! ça va me couter une bonne semaine de travail tout ça ! »

    Le conducteur de la Ferrari, qui le précédait, s’est écrié : « Le moteur est touché, ça va me couter un mois de salaire pour le faire réparer ! »

    C’est alors que le propriétaire de la Toyota, coincée entre les deux voitures rouges, s’est effondré en larmes : « Et moi, je viens de perdre un an de salaire… »

    Les deux autres se sont regardés, éberlués : « Mais vous êtes complètement fou d’avoir acheté une voiture aussi chère ! »

    ************************

    Un homme se balade dans Central Park à New York. Soudain, il voitun pitbull attaquer une petite fille.

    Il se précipite, attrape le chien et finit par le tuer, sauvant ainsi la gamine.

    Un policier qui a vu la scène arrive lui dit :
    – Vous êtes un héros. Demain, tout le monde pourra lire à la une des journaux : « Un courageux New-yorkais sauve la vie d’une enfant. »

    L’homme répond :
    – Mais… je ne suis pas de New York !

    – Eh bien on lira : « Un courageux Américain sauve une petite fille… »

    – Mais… je ne suis pas Américain !

    – Et qu’est ce que vous êtes alors ?

    – Je suis Pakistanais.

    Le lendemain, les journaux titraient :
    « Un extrémiste islamiste massacre un chien américain sous les yeux horrifiés d’une petite fille. »

    ********************************

    des blagounettes

    Un homme va chez son médecin : son testicule gauche est enflammé. Le médecin l'examine et lui dit d'un air assuré :
    - C'est une inflammation, assez sévère, du testicule gauche. Ce n'est pas grave, je vous donne le téléphone d'un ami urologue.

    Mais le docteur se trompe et lui donne le numéro de son avocat. Le patient prend rendez-vous et part voir le soi-disant spécialiste.

    L’avocat lui demande :
    - En quoi puis-je vous être utile, Monsieur ?

    Illico le patient baisse son pantalon et lui montre son testicule :
    - Je viens de la part de mon médecin traitant, comme vous pouvez le constater, docteur, j'ai le testicule gauche enflammé.

    L’avocat le regarde hébété. Après un silence il lui dit...

    • Cher ami, excusez-moi, mais ma spécialité, c'est le droit !
    • Aouhh, c'est vraiment devenu un pays de dégénérés, maintenant il y a un spécialiste pour chaque testicule !
    • ************************
    • des blagounettes

    • Quel est le comble pour un serrurier ?
      - C'est d'être sous les verrous!


      - Quel est le comble de la confiance en soi ?
      Péter quand on a la chiasse.


      Quel est le comble d'un emputé des jambes ?
      - De faire un délit de fuite.


      Quel est le comble du gynécologue ?
      - C'est d'être le seul à travailler là où les autres s'amusent.


      Quel est le comble du jardinier ?
      -Baisser son pantalon pour faire rougir ses tomates !


      Quel est le comble pour les mathématiciens ?
      C'est de ne pas pouvoir expliquer les règles de leur femme.


      Quel est le comble de la politesse? 
      C'est de s'asseoir sur son derrière et de lui demander pardon.


      Quel est le Comble pour un Roi ?
      C'est d'avoir mal au palais !


      Quel est le comble de la sécheresse ? 
      C'est quand une vache donne du lait en poudre.


      Quel est le comble du Torero ? 
      - Que le taureau soit vache.


      Quel est le comble pour un joueur de rugby?
      Se faire plaquer par sa femme.


      Quel est le comble du mathématicien ?
      Se faire piquer sa moitié par un tiers dans un car !


      Quel est le Comble du dentiste ?
      - Trouver sa femme au lit avec un mal de dents.


      Quel est le comble du cordonnier ?
      C'est d'avoir un coup de pompe.


      Quel est le comble de la patience ? 
      - Trier des petits pois avec des gants de boxe.
      - Traire une puce avec des gants de boxe.


      Quel est le comble de la patience pour une musicienne ?
      Mettre le DO sur le SOL et attendre l'introduction !

       

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • J’ai donné un coup de fil à un copain, et lui ai demandé ce qu’il faisait.

    Il m’a répondu qu’il travaillait sur « le traitement aqua-thermique
    des céramiques, du verre, de l’aluminium et de l’acier dans un
    environnement contraint. »

    J’étais impressionné…

    Pour comprendre, je lui demandais des précisions et il m’a déclaré qu’en fait, il lavait...

    La vaisselle à l’eau chaude…sous la surveillance de sa femme....

    Quelle langue magnifique !

    Trois hommes se présentent à la suite l’un de l’autre à la porte du paradis.

    Le premier est tout nu.

    Saint Pierre le questionne...
    – Que vous est-il arrivé mon brave, pour quelle raison êtes-vous...

    Nu ?

    – J’étais au lit avec ma maîtresse quand son mari est arrivé chez eux à l’improviste, alors je me suis vite caché dans l’armoire, répond le gars.

    Ensuite, ça s’est mis à remuer dans tous les sens…

    Le deuxième, est un grand gaillard avec une tête de brute, genre camionneur.

    Saint Pierre le questionne...
    – Que vous est-il arrivé mon brave, pour quelle raison êtes-vous là ?

    Vous me paraissez en bonne santé…

    – Je suis rentré en pleine après-midi chez moi, répond le gars. Ma femme était au lit.

    C’était étrange, aussi j’ai compris qu’elle devait être avec son amant et qu’il s’était caché dans l’armoire.

    Fou de colère, j’ai ouvert la fenêtre en grand, j’ai saisi l’armoire et je l’ai jetée par la fenêtre du cinquième étage.

    Mais l’effort a été trop violent et j’ai eu une crise cardiaque.

    Le troisième homme tient un trousseau de clés dans la main.

    Saint Pierre lui demande...

    – Et Vous ?

    – Je n’ai rien compris, répond-il. J’étais sur le trottoir, et j’allais ouvrir la portière de ma voiture…

    **********************

    Les Cours Du Soir !

    Deux ouvriers prennent leur pause de midi, le premier dit...
    – Tu connais Victor Hugo ?

    – Non

    – T’as tort, tu devrais suivre les cours du soir !

    Le lendemain, toujours le même...
    – Tu connais Albert Einstein ?
    – Non

    – T’as tort, tu devrais suivre les cours du soir !

    Le surlendemain, ça recommence...
    – Tu connais Karl Marx ?
    – Non

    – T’as tort, tu devrais suivre les cours du soir !

    Alors l’autre tout énervé lui demande...
    – Et toi, tu connais Jean Dupont ?


    – Non ???

    – T’as tort, c’est celui qui baise ta femme pendant que tu suis les cours du soir !

    ***************************

    Marine À La Retraite

    La Marine américaine avait un excédent d’hommes et a offert un Programme d’incitation à la retraite.

    La Marine a promis à tous les volontaires désirant prendre leur retraite une somme de 1,000$ pour chaque pouce mesuré en ligne droite entre deux points différents du corps.

    Chaque militaire pouvait choisir quelles parties du corps il pouvait utiliser pour déterminer le montant de la prime.

    Le premier candidat demanda que la distance entre le dessus de sa tête et le bout de ses orteils soit utilisée. Comme il mesurait six pieds, il a obtenu une prime de 72,000$.

    Le deuxième candidat, un peu plus rusé, demanda d’être mesuré du bout de ses bras levés au-dessus de sa tête au bout de ses orteils. Il obtint 96,000$.

    Le troisième candidat, un vieux sergent-major qui en avait vu plus d’une, demanda à être mesuré du bout de son pénis jusqu’à ses testicules !

    On lui recommanda de reconsidérer la situation, soulignant les montants avantageux que les deux premiers candidats avaient reçus.
    Mais le vieux soldat insista et on respecta son choix à condition que la mesure soit prise par un médecin militaire.

    Le médecin militaire arriva et demanda au sergent-major de baisser son pantalon, ce qu’il fit.

    Le médecin plaça le ruban à mesurer sur le bout du pénis du sergent-major et procéda vers l’arrière.

    « Mon Dieu ! dit le médecin, mais où sont vos testicules ? « 
    « Au Vietnam ! »

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Saint Cereni-le-Gerei, village fantastique.

    La petite localité baigne dans une bulle romantique

    Constituée de verdure au bord de la Sarthe pacifique.

    Un pont massif mais poétique enjambe le liquide étain

    De la couleur du ciel sans le soleil au petit matin.

    Mais déjà les coloris s'harmonisent joyeusement,

    Les multiples verts, les murs crème et les toits rouge vieillissant.

    L'église du douzième siècle protège le village fièrement

    Malgré son grand âge, elle est debout, le clocher un peu grisonnant.

    La maison de l'ancien maire construite de pierres foncées

    Et décorée de fleurs, est un joyau dans ce paradis naturel préservé.

    L'auberge des peintres aux murs ambrés et dorés

    Rayonne au soleil, elle diffuse autour d'elle plein de clarté.

    L'auberge des sœurs Moisy me laisse quelque peu perplexe,

    En d'autres époques, j'imagine des méfaits aux histoires complexes.

    Ce sont les trois visages qui m'inspirent des sombres pensées

    Mais peut-être que l'histoire vertueuse les a occultées.

    Les jardins de la Mansonière offrent des thèmes variés,

    Dame nature y est luxuriante, la détente est assurée,

    Fleurs de toutes les couleurs, haies bien taillées, arbres majestueux,

    Allées rectilignes tapissées de gravier blond et bordées de gazon soyeux.

    La roseraie est prodigieuse, les nombreuses variétés se côtoient,

    L'air ambiant doit s'emplir délicieusement de leurs parfums délicats.

    Ce lieu est fantastique, l'authenticité de la pierre en mélange

    Avec les fleurs et la verdure, c'est exquis, c'est  l'oeuvre des anges.

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Télécharger «

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Télécharger «

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Télécharger 

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Télécharger 

    Google Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires