• Télécharger 

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • T

    élécharger «

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La Légende Du Petit Lac De Roxton Pound

    La Légende Du Petit Lac De Roxton Pound

    Source : Roxton Pound, Au Lac Roxton

    Je vous mets donc en garde, mes bien chers frères, contre ces pratiques pernicieuses que des étrangers tentent d'implanter parmi nous.

    La danse, je vous le répète, est toujours une occasion de péché et provoque inévitablement des désordres et des scandales qui ternissent l'honneur des familles et excitent la colère de Dieu.

    Vous vous demandez sans doute, vous qui ne connaissez pas les Cantons de l'Est, où peut bien se trouver Sainte-Pudentienne.

    Roxton Pond ! n'est-ce pas que ça vous dit déjà quelque chose ? Et quand j'aurai ajouté que le Petit Lac est situé à sept milles au nord de Granby, vous serez tout à fait fixés.

    Le samedi soir venu, de larges charrettes à foin, omnibus des campagnes, circulaient dans les «rangs» et racolaient, chemin faisant, danseurs et danseuses.

    Arrivé à la demeure d'un invité, l'équipage stoppait et l'on faisait l'appel au moyen de porte-voix.

    Presque aussitôt, l'huis entrebaillé laissait entrevoir la binette délurée de la «fille de la maison». Et lazzis de pleuvoir...

    Ho donc, tu es assez belle comme tu es. Assez de frisettes, on est déjà en retard !

    Plus loin, c'était un garçon d'habitant qui venait de finir son «train» et qui s'attardait à se mettre plus faraud dans son veston des dimanches...

    Dépêche, Nazaire, lui criait le conducteur habituel de la charrette, Arcadius Francoeur, un ancien tisserand de Fall River, dépêche, mes chevaux ont le frisson.

    La maman et le papa ne trouvaient guère ces comportements à leur goût et avaient, maintes fois, manifesté leur sentiment à cet effet, mais Albina avait parlé de les planter là pour s'en aller à Granby travailler à la manufacture si on ne lui laissait ses franches coudées.

    Quand à Nazaire, un rude travailleur qui trimait dur toute la semaine, il était convenu, depuis longtemps, qu'il était le maître de ses allées et venues.

    Le père, avec sa philosophie de laisser-faire, avait haussé les épaules et murmuré: faut bien que jeunesse se passe !

    C'était ainsi tout le long des «rangs» jusqu'au Petit Lac où l'on arrivait vers les huit heures, en chantant en chœur: «Tu n'es pas maître dans ta maison quand nous y sommes»! ou bien «Laissez passer les raftmen».

    Les promoteurs, recrutés dans chacune des paroisses circonvoisines, avaient fait construire, sur le bord du lac, une longue plate-forme entourée de garde-fous (soit dit sans malice).

    De temps à autre, durant la soirée, des couples quittaient l'enceinte de la danse et se dirigeaient vers le bois, pour aller s'y rafraîchir...

    Car vous vous doutez bien que l'institution chorégraphique de Sainte-Pudentienne possédait son indispensable buffet

    La Légende Du Petit Lac De Roxton Pound

    Source : Roxton Pound, Au Lac Roxton

    Je vous mets donc en garde, mes bien chers frères, contre ces pratiques pernicieuses que des étrangers tentent d'implanter parmi nous.

    La danse, je vous le répète, est toujours une occasion de péché et provoque inévitablement des désordres et des scandales qui ternissent l'honneur des familles et excitent la colère de Dieu.

    Vous vous demandez sans doute, vous qui ne connaissez pas les Cantons de l'Est, où peut bien se trouver Sainte-Pudentienne.

    Roxton Pond ! n'est-ce pas que ça vous dit déjà quelque chose ? Et quand j'aurai ajouté que le Petit Lac est situé à sept milles au nord de Granby, vous serez tout à fait fixés.

    Le samedi soir venu, de larges charrettes à foin, omnibus des campagnes, circulaient dans les «rangs» et racolaient, chemin faisant, danseurs et danseuses.

    Arrivé à la demeure d'un invité, l'équipage stoppait et l'on faisait l'appel au moyen de porte-voix.

    Presque aussitôt, l'huis entrebaillé laissait entrevoir la binette délurée de la «fille de la maison». Et lazzis de pleuvoir...

    Ho donc, tu es assez belle comme tu es. Assez de frisettes, on est déjà en retard !

    Plus loin, c'était un garçon d'habitant qui venait de finir son «train» et qui s'attardait à se mettre plus faraud dans son veston des dimanches...

    Dépêche, Nazaire, lui criait le conducteur habituel de la charrette, Arcadius Francoeur, un ancien tisserand de Fall River, dépêche, mes chevaux ont le frisson.

    La maman et le papa ne trouvaient guère ces comportements à leur goût et avaient, maintes fois, manifesté leur sentiment à cet effet, mais Albina avait parlé de les planter là pour s'en aller à Granby travailler à la manufacture si on ne lui laissait ses franches coudées.

    Quand à Nazaire, un rude travailleur qui trimait dur toute la semaine, il était convenu, depuis longtemps, qu'il était le maître de ses allées et venues.

    Le père, avec sa philosophie de laisser-faire, avait haussé les épaules et murmuré: faut bien que jeunesse se passe !

    C'était ainsi tout le long des «rangs» jusqu'au Petit Lac où l'on arrivait vers les huit heures, en chantant en chœur: «Tu n'es pas maître dans ta maison quand nous y sommes»! ou bien «Laissez passer les raftmen».

    Les promoteurs, recrutés dans chacune des paroisses circonvoisines, avaient fait construire, sur le bord du lac, une longue plate-forme entourée de garde-fous (soit dit sans malice).

    De temps à autre, durant la soirée, des couples quittaient l'enceinte de la danse et se dirigeaient vers le bois, pour aller s'y rafraîchir...

    Car vous vous doutez bien que l'institution chorégraphique de Sainte-Pudentienne possédait son indispensable buffet

    La Légende Du Petit Lac De Roxton Pound

    Les «rafraîchissements» ne faisaient pas défaut: sandwiches au fromage de porc, gâteaux, roulades au sucre du pays, pets de nonnes, etc.

    Des paniers dissimulés sous les sapins regorgeaient de flacons et de bouteilles.

    Il y avait de la bière d'épi-nette et du vin pour les dames, mais le whisky surtout ne manquait pas.

    Antoinette Croteau était une jeunesse fort espiègle qui allait avoir ses vingt-deux ans.

    Jolie, quoique d'une joliesse un peu commune ce qu'on appelle une beauté du diable nature accorte, enjouée, elle n'avait pas, comme on dit, la langue dans sa poche.

    Antoinette était l'âme d'un des groupes qui s'étaient formé, à l'issue de la messe, et commentaient le sermon du curé Michelin.

    Somme toute, les jeunes n'étaient pas persuadés et Toinette, comme on l'appelait tout court, qui en tenait pour Jerry Cunningham, de Granby, le «time-keeper» de Bradford...

    Et ne perdait pas une occasion de se pousser, fut la première à proposer une petite sauterie pour le samedi suivant.

    La Légende Du Petit Lac De Roxton Pound

    Roxton Pond est une municipalité de canton du Québec située dans la MRC de La Haute-Yamaska en Montérégie.

    WikipédiaSuperficie : 103,4 km²Météo : 12 °C, vent S à 3 km/h, 94 % d'humiditéPopulation : 3 786 (2011)Province : QuébecHôtels : 3 étoiles (prix moyen : 129 $).Afficher les hôtelsHeure locale : vendredi 06 h 41 Ce samedi-là, la journée avait été d'une chaleur accablante. On était au commencement d'août et une longue sécheresse sévissait. Aussi, la perspective d'une bonne soirée à rigodonner et rigoler sous la brise fraîche du lac avait réuni un nombreux essaim de danseurs et danseuses et le père Chicoyne, le violoneux, était à son poste.

    Parmi les danseurs venus ce soir-là se trouvait un jeune homme qui pouvait avoir vingt-cinq ans. Qui était-il ?

    D'où venait-il ? Qui l'avait invité ? Belle taille, figure souriante, moustaches relevées en crocs bref, un type de Don Juan fait pour ensorceler des têtes plus solides que celles d'Antoinette Croteau ou de Rose Baillargeon.

    Notre Adonis, la bouche en cœur, répondait avec bonne grâce au flirt de ces demoiselles qui rêvaient sa conquête.

    Après avoir papillonné de tout côté, répondant d'un sourire ou d'un bon mot aux propos flatteurs de jeunes filles...

    Comme aux façons plutôt rogues des jeunes gens, notre inconnu sembla jeter son dévolu sur la jolie Antoinette.

    Il s'approcha d'elle et, après une révérence correcte et les banalités préliminaires, il l'enlaça d'une étreinte galante et la contagion de l'exemple fit que le tourbillon devint bientôt général.

    Sur le coup de minuit, une certaine accalmie se produisit et tous se disposaient à se rendre au buffet pour se mettre quelque chose sous la dent lorsque, tout à coup, un bruit formidable ressemblant à un coup de foudre ou à la détonation d'une arme à feu se fit entendre.

    Un long cri fait de stupeur et de détresse retentit, puis tout tomba dans le silence.

    L'enjouement et l'insouciance avaient fait place à la frayeur et à la consternation.

    Bientôt pourtant, les nerfs se détendirent et cet excès d'émotions se donna libre cours dans les larmes des filles et le verbiage incohérent des gars.

    Si c'est quelqu'un qui a besoin d'aide, ça ne serait pas chrétien de le laisser périr tandis qu'on est ici à se poser des devinettes: Viens-tu, Noré ?

    La Légende Du Petit Lac De Roxton Pound

    Petit-Noir ou, de son vrai nom, Xavier Labonté avait la réputation de n'avoir pas froid aux yeux.

    Honoré Doucet, autre fort-à-bras, ainsi interpelé, ne pouvait décemment reculer à peine de passer pour un poltron et ce sous les yeux mêmes de sa «blonde».

    En débouchant sur le rocher qui donnait un espace découvert d'une vingtaine de pieds carrés, Labonté laissa échapper de surprise le gourdin qu'il tenait à la main.

    À la lueur du falot, il venait de reconnaître la robe d'indienne à carreaux bleus et blancs d'Antoinette Croteau.

    Doucet se rappelait maintenant avoir vu Antoinette et son séduisant partenaire quitter l'enceinte de la danse vers les onze heures.

    Il n'avait pas alors prêté autrement attention à la chose, qu'ils allaient au buffet.

    Et qu'était devenu le beau «cavalier» de Toinette ?

    Mais où est-ce qu'il est, le pendard, que je lui torde le cou, rétorquait Doucet que l'absence de l'ennemi enhardissait.

    Il ne s'est toujours bien pas évaporé comme un feu follet, à moins d'être le diable en personne !

    Dans tous les cas, on va aller mener Toinette chez elle au plus tôt et quand elle sera revenue à elle, il n'y a pas de doute qu'elle nous laissera savoir ce qui s'est passé cette nuit.

    Au moment de la soulever, Labonté recula d'horreur en se signant.

    Dans le roc vif, tout près d'Antoinette, il venait d'apercevoir deux pieds parfaitement dessinés comme si le roc s'était fondu sous le poids de quelque monstre aux souliers de feu.

    Et saisissant vivement Antoinette, ils la disposèrent sur le brancard et la transportèrent chez le plus proche voisin, le père David Martin.

    Un bonhomme bien serviable, eut vite fait d'atteler sa jument Café et de conduire Antoinette évanouie chez sa mère, une pauvre veuve du chemin de Sainte-Cécile.

    La Légende Du Petit Lac De Roxton Pound

    Jerry Cunningham ayant ordre d'avertir le médecin de Granby de se rendre au chevet d'Antoinette. Lorsque le docteur Gravel arriva, Antoinette n'avait pas encore repris connaissance.

    Sous les soins du médecin, Antoinette reprit enfin ses sens mais pour retomber peu après dans un état d'hébétude voisin de la folie. Elle passa une semaine dans cet état de quasi-imbécilité.

    Ce soir-là, vers huit heures Antoinette se leva soudain et, comme si ses membres engourdis par l'inaction eussent éprouvé un besoin impérieux de détente, elle se livra à une danse frénétique dans les deux pièces qui composaient le logis.

    Elle dansait et sautait sans relâche, renversant les meubles en esquissant les entrechats les plus fantaisistes.

    À la fin, épuisée, elle s'affaissait en proie à une crise violente, les yeux révulsés, la bouche tordue en un rictus hideux et lançant des rugissements terribles.

    Puis, la crise passée, le sabbat reprenait de plus belle. Incapable de maîtriser la forçonnée, sa mère sortit pour chercher de l'aide et envoyer quérir le curé.

    Lorqu'on revint, la maison flambait et Antoinette se débattait au milieu du brasier! Hélas! l'incendie avait trop d'avance et les efforts qu'on fit pour sauver la malheureuse furent vains.

    La pauvre femme s'était affaissée. Elle ne survécut que quelques jours à sa malheureuse fille.

    La danse au Petit Lac reçut là son coup de mort.

    Les participants eurent garde, comme bien on pense, de se vanter d'avoir ainsi coudoyé le diable sous les dehors séduisants d'un danseur accompli...

    Car, la chose ne faisait pas l'ombre d'un doute, le partenaire d'Antoinette Croteau était bel et bien Sa Majesté Satanique.

    Et vous, père Picard, demandais-je à mon guide, que pensez-vous de cette affaire-là ?

    Il y en a qui ont prétendu, dans le temps, que c'était Vilbon Gamache qui aurait imaginé cette histoire-là pour effaroucher les gars de Granby et d'Upton qui venaient seiner au lac.

    Gamache a eu quasiment comme qui dirait le monopole du poisson.

    N'empêche pas que la barbotte du petit lac, elle est noire comme l'enfer et puis l'anguille, eh bien !

    Elle frétille comme si qu'elle aurait le diable au corps !

    Granby, Juillet 1901.

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  Perdu au milieu de la ville...

     Perdu au milieu de la ville.................

    L’arbre, à quoi sert-il ?

      Les parkings, c’est pour stationner,

    Les camions pour embouteiller,

    Les motos pour pétarader,

    Les vélos pour se faufiler...

     ……

    L’arbre tout seul à quoi sert-il ? 

    ……

    Les télés, c’est pour regarder,

    Les transistors c’ pour écouter,

    Les murs pour la publicité,

      Les magasins pour acheter...

      ……

     L’arbre tout seul à quoi sert-il ?  

    ……

     Les maisons, c’est pour habiter,

    Les bétons pour embètonner,

    Les néons pour illuminer,

    Les feux rouges pour traverser...  

     ……

    L’arbre tout seul à quoi sert-il ? 

      ……

     Les ascenseurs, c’est pour se dépêcher,

    Les présidents , pour présider..

      Les montres pour se dépêcher...

    Les mercredi pour s’amuser...

     ……

     L’arbre tout seul à quoi sert-il ?  

    ……

     Il suffit de le demander à l’oiseau...

    Qui chante à la cime..!

    Par Jacques Charpentreau

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les Blagues Variées & Hilarantes.

    Une voiture, après avoir fait une embardée, s’est écrasée contre un poteau. Le conducteur, éjecté, gît à côté de son véhicule, et un attroupement s’est formé.

    Arrive un jeune homme qui fend la foule des curieux, parvient jusqu’à la victime, et dit à une femme penchée sur le blessé...

    – Écartez-vous ! Je suis secouriste diplômé !
    Il sort son manuel du parfait secouriste et commence à lire les instructions.

    Alors la femme lui tape sur l’épaule en disant...

    – Quand vous arriverez à la page où il est écrit qu’il faut appeler un médecin, je suis déjà là…

    Les Blagues Variées & Hilarantes.

    Le Parrain de la Mafia américaine, découvre qu’il y a dans la « famille » un traître qui a détourné 100 000 $. Fou de rage, il charge son adjoint Luigi de découvrir le coupable.

    Deux jours plus tard, Luigi a trouvé le coupable. C’est Gaetano, le sourd-muet. Comme Luigi est le seul qui puisse communiquer avec lui par le langage des gestes, le Parrain lui demande de servir d’interprète.

    – Comment as-tu pu me trahir, moi, ton parrain ! Traduis, Luigi.

    Luigi traduit, et Gaetano baisse la tête piteusement.

    – Maintenant, tu vas me rendre l’argent que tu m’as volé (poursuit le parrain). Traduis, Luigi.

    Luigi traduit, mais Gaetano secoue la tête négativement.

    – Si tu ne me rends pas l’argent, je te fais découper en rondelles ! (Hurle Le Parrain, fou de rage). Traduis, Luigi.

    Luigi traduit, et Gaetano comprend que Le Parrain ne plaisante pas. Terrifié, il répond par gestes...

    – Les 100 000 dollars sont cachés dans une enveloppe, sous le lit de la chambre 26 de l’hôtel San Lucia, à Brooklin.

    – Alors ? Qu’est-ce qu’il a dit ? demande le parrain.

    Luigi hésite un moment puis répond...

    – Il a dit que vous étiez trop trouillard pour mettre votre menace à exécution, parrain.

    ----------------------------------------------------------------

    La Grabde Nouvelle...

    Une jeune femme dit à son mari qui vient de rentrer du travail :
    – Chéri, j’ai une grande nouvelle pour toi !

    Très bientôt nous ne serons plus deux dans cette maison, mais trois.
    Le mari est fou de joie et embrasse sa femme, qui poursuit...

    – Je suis bien contente que tu le prennes comme ça. Maman arrive demain matin.

    -----------------------------------------------------------------------

    Prudents...

    Deux gendarmes appellent leur Compagnie et demandent à parler au Commandant...

    – Nous avons un problème ici : une femme vient d’abattre son mari d’un coup de fusil parce que celui-ci a marché sur le carrelage frais lavé.

    – Vous avez arrêté la femme ? demande l’Officier.
    – Noooon….. c’est pas encore sec… !!!

    Les Blagues Variées & Hilarantes.

    Les Jeunes Amoureux...

    Après une soirée, un gars ramène sa copine, Gisèle, chez elle, dans un quartier très huppé.

    Ils sont à la veille de s’embrasser pour se dire bonne nuit devant la porte d’entrée, lorsque le gars commence à se sentir excité.

    Avec un air confiant, il se penche vers elle en souriant, une main accolée sur le mur, et lui dit...

    – Chérie, me ferais-tu une gâterie ?
    Horrifiée, elle répond...

    – Es-tu malade ? Mes parents pourraient nous voir !
    – Oh alleeez ! Qui va nous voir à cette heure ? demande-t-il d’une voix déjà haletante...

    – Non, s’il te plaît. Imagines-tu si on se fait prendre ? La fille du juge local se doit d’être exemplaire !

    – Oooh alleeez! Il n’y a personne aux alentours, ils dorment tous.
    – P-A-S Q-U-E-S-T-I-O-N. C’est trop risqué !…

    – Oooh s’il te plaît!, s’il te plaiiiiit, je t’aime tellement ? ! ?
    – Non, non, et non. Je t’aime aussi, mais je ne peux pas !

    – Je t’en suppliiiiiiiiie…
    – Donnes-moi une seule bonne raison, dit-elle.

    Le jeune homme se lance alors dans une argumentation passionnée de dix bonnes minutes sur les besoins et pulsions masculines, d’une voix de plus en plus rauque.

    Soudain, la lumière dans l’escalier s’allume, et la sœur aînée de la jeune fille apparaît en pyjama, les cheveux en bataille, les yeux bouffis, et leur annonce d’une voix endormie...

    – Papa m’a dit de te dire : « Soit tu lui fais sa gâterie, soit c’est moi qui lui fait.

    En cas de besoin, maman dit qu’elle peut descendre elle-même la lui faire. Mais par pitié, dis-lui d’enlever sa main de l’interphone… »

    ------------------------------------------------------------------

    Qu'est-ce que c'est, pour un homme, une soirée romantique ? 
    - Un stade de foot illuminé aux chandelles !

    ---------------------------------------------------------------------

    Pourquoi l'homme penche-t-il la tête quand il réfléchit ? Pour que ses deux neurones entrent en contact...

    -----------------------------------------------------------------------

    Quelle est le point commun entre un ex-mari et l'appendicite ?

    Les deux vous ont fait très mal, et après qu'on les ait enlevés, vous vous rendez compte qu'ils ne vous servaient à rien !

    Les Blagues Variées & Hilarantes.

    Le Couple...

    Ma femme et moi, dit un homme à un ami, on est mariés depuis dix ans, et je vais te dire le secret de la réussite de notre couple...

    On va régulièrement dans une boîte-restaurant qu’on adore. Ça commence par un petit dîner aux chandelles, ensuite on descend au sous-sol, et là whisky, lumières tamisées, séries de slows…

    – Vous y allez souvent ? demande l’autre.

    – Toutes les semaines. Elle le jeudi et moi le samedi…

    ---------------------------------------------------------------------------------

    C'est un homme et une femme qui ont un petit accident. Leur voiture a quitté la route et rentre dans un arbre. Le devant de la voiture est cabossé et sa femme a une petite bosse sur la tête.

    Alors l'homme dit ...

    Ça va ma chérie, tu n'as rien de cassé. Oh, si tu savais comme je t'aime plus que tout au monde. Tu es la prunelle de mes yeux. Nous serons toujours ensemble

    Alors la femme répond...
    - Non, mon amour, j'ai rien et je vais très bien. J'ai juste qu'une petite bosse.

    Et l'homme regarde avec tendresse sa femme et lui répond...
    - Ta gueule ce n'est pas à toi que je parlais !

    ----------------------------------------------------------------------

    Pour marcher au pas d'une musique militaire, il n'y a pas besoin de cerveau seule la moelle épinière suffit.
    Albert Einstein

    ------------------------------------------------------------------------------

    A combien rouliez-vous ? demande le gendarme. 
    A deux seulement, mais si vous voulez monter, il reste de la place.

    Les Blagues Variées & Hilarantes.

    Deux bidasses dorment sous la tente, le soir, comme il fait très très froid, ils se couchent tous les deux dans le même sac de couchage. Au bout d'un moment, le premier demande à l'autre...

    -Dis, tu serais pas en train de te branler ?

    -Oui, pourquoi ? 
    -Ben ça te dérangerait beaucoup de prendre la tienne ?

    -------------------------------------------------------------------

    L'entrtien D'enbauche...

    A la fin d’un entretien d’embauche, le responsable des Ressources Humaines demande à un jeune ingénieur, frais émoulu des Arts & Métiers...

    – Et vous aviez pensé à quel salaire de départ ?

    Le jeune répond :
    – Dans les environs de 100.000 euros par an, négociable en fonction des avantages annexes.

    – Bien, dit le responsable RH, que diriez-vous alors d’un contrat avec 5 semaines de congés payés, 14 jours fériés en sus dans l’année...

    Frais médicaux et dentaires pris en charge par la compagnie, fonds de retraite vous donnant à 50 ans...

    Une retraite équivalente à 85% de votre salaire de l’époque, plus une voiture de fonction de type Peugeot 508 changée tous les deux ans ?

    Le jeune homme se dresse sur son siège, ébahi...

    – Whoaâââ ! Vous êtes sérieux ?

    – Non, répond l’autre. Mais c’est vous qui avez commencé !

    ----------------------------------------------------------------------

      Deux chiens chez le véto.
    Le premier a sauté une petite chienne.

    Il va être castré. Le deuxième a sauté sa maîtresse qui ramassait son savon dans la salle de bains.

    Tu vas aussi te faire couper les couilles?
    Non, elle veut me faire couper les ongles !

    *************

    Dans Une Maison De Retraite

    Dans une maison de retraite, un petit couple de vieux se forme. Le vieil homme partage son envie coquine avec la dame : lui tenir le pénis quand ils sont dans l’intimité. La vieille dame s’exécute et y prend plaisir.

    Quelques semaines après, la vieille dame s’aperçoit que son homme ne lui prête plus attention, et lui dit :
    – Pourquoi es-tu si distant avec moi ?

    Quelques semaines après, la vieille dame s’aperçoit que son homme ne lui prête plus attention, et lui dit :
    – Pourquoi es-tu si distant avec moi ?

    – J’ai rencontré une autre femme.
    – Mais qu’a-t-elle de plus que moi ???
    – Parkinson.

    ------------------------------------------------------------------------------

    La Mobylette...

    – Dis papa, pourquoi tu es toujours tout rouge ?

    – Et bien vois-tu, l’hiver quand je rentre en mobylette l’air frais me rend tout rouge.

    – Ah bon. Mais pourquoi l’été aussi tu es tout rouge ?

    – Et bien c’est à cause du casque quand je rentre en mobylette, ça me fait trop chaud.

    Soudain la mère excédée se lève de table et attrape la bouteille de pastis.

    Son mari surpris lui demande...

    – Mais qu’est-ce que tu fais mon chou ?

    – Et bien tu vois, je range la mobylette….

    Les Blagues Variées & Hilarantes.

    Pas De Bol...

    Un pauvre petit bonhomme est dans un bar depuis une demi-heure.

    Il contemple tristement son verre de bière en soupirant.

    Tout à coup, un homme barbu en blouson de cuir, entre dans le bar, voit le petit homme, lui donne une grande claque dans le dos en riant et lui boit sa bière.

    Le petit bonhomme triste se met à pleurer à chaudes larmes.

    – Eh, oh ! lui dit le barbu, désolé. Ce n’était qu’une plaisanterie, je te prends une autre bière, je ne voulais pas te faire pleurer !

    – Non, non, laissez ! dit le petit homme. Je pleure parce que cette journée a été la plus terrible de ma vie.

    Ce matin, ma voiture tombe en panne, j’arrive en retard au travail. Mon patron m’annonce qu’il me renvoie.

    Quand je rentre à la maison, j’annonce ça à ma femme, qui me quitte en emmenant mes deux enfants.

    A peine parti, le four, dans lequel ma femme faisait cuir un rôti, explose, et la maison entière brûle.

    En sortant appeler les pompiers, je me fais renverser par une voiture.

    Le temps d’arriver à l’hôpital, ma maison était détruite…

    Alors, je viens dans ce bar pour mettre fin à mes jours, et voilà qu’un imbécile qui se croit rigolo...

    Vient de boire mon verre de bière à la strychnine !

    Les Blagues Variées & Hilarantes.

    Air Fidélité...

    Dans le cadre de sa nouvelle politique de marketing, Air France, pour remercier de leur fidélité les hommes d’affaires qui fréquentent régulièrement ses lignes...

    A décidé de leur offrir un billet gratuit pour leur femme afin qu’elle puisse les accompagner sur la destination de leur choix.

    Trois mois plus tard, la compagnie écrit aux épouses pour leur demander si elles ont été satisfaites du vol.

    Et la plupart d’entre elles ont répondu : « Quel vol ? » …

    --------------------------------------------------------------------------

    Un Médecin,Un Avocat, Un Mathématicien

    Un médecin, un avocat et un mathématicien discutent des mérites comparés d’une épouse et d’une maîtresse.

    Le légiste...

    – Il vaut mieux avoir une maîtresse. En cas de divorce, une épouse pose de nombreux problèmes légaux.

    Le médecin...

    – Il vaut mieux avoir une épouse, car le sentiment de sécurité réduit le stress, et c’est bon pour la santé.

    Le mathématicien...

    – Vous avez tous les deux tort. Le mieux est d’avoir les deux. Quand votre femme vous croit chez votre maîtresse, et votre maîtresse vous croit chez votre femme, vous pouvez faire des maths.

    Les Blagues Variées & Hilarantes.

    Maurice Donnay-mariage

    Il y a deux sortes de femmes : celles qui trompent leur mari… et celles qui disent que ce n’est pas vrai !

    ---------------------------------------------------------------------

     Un anglais , un français et un belge sont perdus dans le désert, ils vont mourir de soif quand ils trouvent une vieille lampe. Ils la frottent et ... un génie apparait !!!

    Vous pouvez chacun faire un vœux dit le génie.

    Je veux revoir ma femme et mes enfants supplie le français

    Zzouff !!... il est parti- Moi je veux me retrouver devant une bonne bière dans un pub de Londre dit l'anglais.
    Zzouff !!... il est parti

    Je me sens si seul se plaint le belge ...
    Zzouff !!... Zzouff !!... ils sont revenus

    -------------------------------------------------------------------------

    La Femme Et Les Amants

    Une femme qui a un amant est un ange,

    Une femme qui a deux amants est un monstre,

    Une femme qui a trois amants est une femme.
    [Victor Hugo]

    ------------------------------------------------------------------

    Le Mari Et L'amant

    Quelle est la différence entre un mari et un amant ?
    L’un c’est le jour et l’autre la nuit.

    Proverbe Chinois- l'infidélité et la fidélité

    ---------------------------------------------------------

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Rose des sables ......

    Rose des sables ...............Ronza,... 

    Rose des sables  .....

    Toi, ombre et lumière
    Oh, pays des mystères
    Je t'aime tant
    Reviens à nous
    C'est une prière .....

    Pays des fleurs, pays des sables
    Pays d'un bel horizon
    A jamais impeccable
    Reviens à moi .....
    Tiens ma main
    Laisse-nous courir ensemble .....

    Pays des roses
    Et roses des sables ..... !!
    Je réclame une paix d'étoiles
    Contre toutes les fusillades .... !!
    Contre bombes, pleurs et balles
    Je réclame une paix d'étoiles .... !!


    Auteur de lumières !!
    Oh temple de diamants !!
    Qu'est-il arrivé
    Mon amour, mon amant ?? !!
    Qu'est-il arrivé
    Oh, pays des diamants ??!!
    Oh, pays de mes sangs ..... ?? !!

    Ecoute la, souhaits et voeux .... !!
    Et ça suffit les coups de feu !!
    Oh, pays de mon enfance
    Reviens à nous
    C'est une urgence
    Reviens à nous et ça suffit
    Reviens à nous et réfléchit
    Je réclame une pluie d'étoiles
    Car je sais que tu saignes 
    Et que tu as assez mal
    Je réclame une pluie d'étoiles
    Contre toutes les fusillades
    Et les pleurs et les balles .... !!!!
    Mon coeur fou te reclame 
    Contre la folie des armes .....
    Rose des sables 
    Rose des nuits 
    Rose de vie .....
    Reviens a nous 
    Je t,en supplie .....

    Ronza,

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Il meurt lentement celui qui devient esclave de l'habitude, refaisant tous les jours les mêmes chemins...

    ********

    Celui qui ne change jamais de repère, ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements...

    Ou qui ne parle jamais à un inconnu...

    *****

    Celui qui évite la passion, celui qui ne change jamais de cap, celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves...

    ******

    Celui qui pas une seule fois dans sa vie, n'a fui les conseils sensés...

    ********

    Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui lit pas, celui qui n'écoute pas de musique...

    *********

    Celui qui ne sait pas rire de lui-même...

     

    Auteur(e)...

    Pablo Neruda, de son vrai nom Neftalí Ricardo Reyes Basoalto, ou Martha Medeiros...

    Né le 12 juillet 1904 à Parral (Province de Linares, Chili, mort le 23 septembre à Santiago du Chili. 

    Née au Brésil en 1961, Martha Medeiros y est très connue pour ses livres de poésie...

    Et ses nombreuses chroniques, en particulier dans le journal 0 Globo.

    Divan, son premier roman, s’est vendu à plus de 80 000 exemplaires au Brésil.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Télécharger 

    Google Bookmarks

    votre commentaire