• Télécharger «

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • 8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités brutales de la vie d’un couple

    ************

    Quand on vit en couple on le sait bien, passée la période magique du début de la relation, la vie reprend vite ses droits, et le quotidien aussi, et c’est pas toujours super glamour.

     

    Il faut croire que amandaoleander, l’illustratrice qui sévit sur Instagram a déjà du vivre elle même une vie de couple parce que ses petites illustrations anecdotiques sur le sujet sont saisissantes de vérité.

     

    On a beaucoup apprécié le style graphique et le ton humoristique de ces petites illustrations, alors on s’est dit que vous deviez en bénéficier, ne nous remerciez pas on adore faire ce genre de petite cadeaux…

     

    Ce moment où vous formez une équipe!! 

    ********

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où t’as toujours chaud et que t’as nana elle, a toujours froid!…

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où ta nana a envie de baiser…

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où ta nana se transforme en péteuse de boutons professionnelle!…

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où vous êtes BEAUCOUP trop à l’aise lorsqu’il est question de salle de bain…

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où vous vous laissez VRAIMENT aller sur l’hygiène!…

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où ton mec te vernit les ongles…

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où ta nana prend une photo pour se foutre de toi pendant que tu dors sur le canapé…

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où  lorsque tu dors avec ta nana elle place tous ses cheveux sur ton visage…

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où tu gèles sous la douche pendant que ta nana prend toute la place sous le jet…Classique!

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où l’hiver vient de terminer!!

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où ta nana s’épile les mamelons

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment cute où vous cuisinez des biscuits ensemble

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où tu réalises qu’il est vraiment temps que tu coupes tes poils pubiens…

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où ta nana découvre un fil qui pend sur ton linge et décide de tirer dessus…

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où t’as tellement chaud avec ton mec dans le lit, que t’as l’impression de fondre… 

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

    Ce moment où tu te brosses les dents que le dentifrice éclabousse partout!…

    8 petites anecdotes en illustration qui sont autant de réalités

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le Paris de Marie Curie

    Le Paris de Marie Curie

    La célèbre scientifique qui a décroché deux prix Nobel est parisienne d’adoption. D’origine polonaise, elle débarque à Paris en 1891 pour ne plus jamais quitter la ville. Celle qui a commencé sa scolarité dans une université clandestine de Varsovie va devenir la première femme à enseigner à la Sorbonne et à être inhumée au Panthéon ! Partons sur les traces de cette immense femme de sciences à Paris.

    Arrivée à Paris, rue d’Allemagne

    En 1891, Marie Curie, née Maria Skłodowska, arrive à Paris. Elle est hébergée chez sa sœur rue d’Allemagne, l’actuelle avenue Jean-Jaurès. Cette dernière lui procure logement et nourriture afin qu’elle puisse étudier. Cette décision fait suite à la mort de leur mère qui voulait que l’une des deux sœurs travaille pour que l’autre puisse devenir médecin. Elle avait déjà commencé ses études au sein de l’université volante de Varsovie en Pologne, illégale puisque les femmes n’avaient pas le droit à l’enseignement supérieur.

    Le Paris de Marie Curie

    Maria Sklodowska à 16 ans

    Une étudiante brillante qui dort rue Flatters

    Comme toute intellectuelle qui se respecte, Maria Skłodowska déménage rive gauche pour s’installer dans le 5e arrondissement, rue Flatters. Elle est alors étudiante à la Faculté des Sciences de Paris et fait partie des 27 étudiantes de l’établissement. Brillante, la jeune femme obtient sa licence de physique en majorant en 1893, celle de mathématiques un an plus tard.

    Le Paris de Marie Curie

    Rencontre avec Pierre Curie à l’École Municipale de Physique et de Chimie Industrielles

    Maria Skłodowska pense repartir en Pologne lorsqu’elle rencontre Pierre Curie, alors chercheur à l’EMPCI (École Municipale de Physique et de Chimie Industrielles), rue Vauquelin dans le 5e arrondissement. Leur point commun ? La recherche autour du magnétisme. C’est le coup de foudre. Pierre Curie la convainc alors de rester en France. Leur relation est forte puisqu’en plus d’avoir une première fille en 1897, Irène, ils travaillent, jour et nuit dit-on, dans leur laboratoire de la rue Lhomont.

    Le Paris de Marie Curie

    Découverte du radium rue Lhomont

    Leur atelier, très vétuste, ressemble plus à une grange qu’à un laboratoire scientifique. Dépourvus de moyens à ce moment-là de leur vie, le couple Curie travaille sur le radium, jusqu’à l’obtention de leur prix Nobel de physique en 1903. Ils le partagent avec Henri Becquerel qui a découvert la radioactivité quelques années auparavant, en 1896. Ils y font surtout des expériences la nuit, malgré le froid, pour admirer les reflets du radium sur les murs. Aujourd’hui, le hangar a laissé place à un centre de recherche sur le cancer.

    Le Paris de Marie Curie

    Le laboratoire des Curie

    Rue Cuvier, du laboratoire au musée Curie

    Le couple est à l’apogée de sa gloire lorsque Pierre Curie meurt en avril 1906, peu de temps après avoir inauguré une nouvelle chaire de physique à la faculté des sciences. Il est renversé par une voiture à cheval entre la rue Dauphine et le quai de Conti : il décède sur le coup. Marie Curie, effondrée, perd à la fois son mari et son partenaire de recherche. Elle trouve malgré tout la force de reprendre la chaire de Pierre ainsi que le laboratoire rue Cuvier qu’ils avaient pu ouvrir grâce à la reconnaissance scientifique du prix Nobel.

    Le Paris de Marie Curie

    Le second prix Nobel de Marie Curie

    Marie Curie devient la première femme à diriger un laboratoire universitaire en France et la première professeure de la Sorbonne. Le laboratoire et le bureau de Marie Curie rue Cuvier font aujourd’hui partie du musée Curie. On peut donc visiter les lieux au sein desquels la célèbre chercheuse a mené ses expériences qui lui ont valu son second prix Nobel en 1911.

    Le Paris de Marie Curie

    Le Panthéon

    Pendant sa vie,

    Marie Curie a non seulement fait des découvertes essentielles dans le champ scientifique, mais a aussi été une véritable pionnière. En effet, en plus d’avoir été la première femme professeure à la Sorbonne et la première directrice d’un laboratoire, elle est également la première personne, tout sexe confondu, à remporter deux prix Nobel. Ultime reconnaissance, elle sera la première femme inhumée au Panthéon pour ses propres faits.

    Décédée en 1934 à 66 ans suite à des maladies liées au contact d’éléments chimiques très nocifs et radioactifs, Marie Curie a d’abord été enterrée dans le caveau familial à Sceaux aux côtés de son mari. Les restes du couple seront finalement transférés au Panthéon en 1995, près de 60 ans après sa mort. Le corps de Marie Curie repose désormais sous la coupole dans un cercueil en plomb de 2,5 mm d’épaisseur, suite à ses pratiques scientifiques risquées liées à la radioactivité.

    Le Paris de Marie Curie

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • The Gif Connoisseur

     

    The Gif Connoisseur est un Tumblr, représenté par un personnage gris de dosissus d’une peinture de Normal Rockwell dans laquelle il regarde un tableau de Pollock, qui recherche et sélectionne le meilleur du monde des gifs animés sur son blog en les éditant pour y rajouter sa mascotte.

    6ème Partie (The Gif Connoisseur)

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-01

    The_Gif_Connoisseur_06

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-02

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-03

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-04

     

     

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-06

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-07

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-08

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-09

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-10

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-11

     

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-13

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-14

     

     

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-16

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-17

    gif-curateur-connaisseur-personange-gris-18

    6ème Partie (The Gif Connoisseur)

     

    6ème Partie (The Gif Connoisseur)

    6ème Partie (The Gif Connoisseur)

    6ème Partie (The Gif Connoisseur)

    6ème Partie (The Gif Connoisseur)

     

     

    6ème Partie (The Gif Connoisseur)

     

    6ème Partie (The Gif Connoisseur)

    6ème Partie (The Gif Connoisseur)

    6ème Partie (The Gif Connoisseur)

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les petites illustrations animées de James Curran

     

    animation-01

     

    James Curran crée régulièrement des petites illustrations mignonnes animées en gifs.

    animation-02

    animation-03

    animation-04

    animation-05

     

    animation-06

    animation-01

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Ramenez-moi à ma jeunesse..

    Belle La Vie.. 

    Prenez à droite et coupez court dans ma vie,

    Passez mes joies, mes espérances, mes tristesses,

    Ralentissez au carrefour des envies,

    Longez les quais de mes soupirs, de leurs caresses,

    Qui sont tombés dans le canal de l’oubli.

      

    Belle La Vie.. 

    Passez le pont de leurs désirs, de mes prouesses,

    Accélérez sur le chemin de leur mépris.

    Rue des bambins, passe avec délicatesse,

    Au feu à droite, ramenez-moi dans mon pays

    Que je retrouve enfin l’amour et ses promesses

    Et pour qu’enfin, je puisse recommencer ma vie.  

     

    Belle La Vie..

    Hep, taxi ! Arrêtez-vous à ma jeunesse

    Et payez-vous du bonheur de ma nouvelle vie.

    Je suis d’ici, heureuse à ma nouvelle adresse

    N’attendez plus et repartez vers d’autres vies. 

     

    Belle La Vie..

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Des Blagounettes

    Façon De Parler...

    J’ai donné un coup de fil à un copain, et lui ai demandé ce qu’il faisait.

    Il m’a répondu qu’il travaillait sur « le traitement aqua-thermique
    des céramiques, du verre, de l’aluminium et de l’acier dans un
    environnement contraint. »

    J’étais impressionné…

    Pour comprendre, je lui demandais des précisions et il m’a déclaré qu’en fait, il lavait la vaisselle à l’eau chaude…sous la surveillance de sa femme....

    Quelle langue magnifique !

    ------------------------------------------------------------------------------

    L'Armoire Infernale !

    Trois hommes se présentent à la suite l’un de l’autre à la porte du paradis.

    Le premier est tout nu.

    Saint Pierre le questionne...
    – Que vous est-il arrivé mon brave, pour quelle raison êtes-vous...

    Nu ?

    – J’étais au lit avec ma maîtresse quand son mari est arrivé chez eux à l’improviste, alors je me suis vite caché dans l’armoire, répond le gars. Ensuite, ça s’est mis à remuer dans tous les sens…

    Le deuxième, est un grand gaillard avec une tête de brute, genre camionneur.

    Saint Pierre le questionne...
    – Que vous est-il arrivé mon brave, pour quelle raison êtes-vous là ? Vous me paraissez en bonne santé…

    – Je suis rentré en pleine après-midi chez moi, répond le gars. Ma femme était au lit. C’était étrange, aussi j’ai compris qu’elle devait être avec son amant et qu’il s’était caché dans l’armoire.

    Fou de colère, j’ai ouvert la fenêtre en grand, j’ai saisi l’armoire et je l’ai jetée par la fenêtre du cinquième étage. Mais l’effort a été trop violent et j’ai eu une crise cardiaque.

    Le troisième homme tient un trousseau de clés dans la main.

    Saint Pierre lui demande...

    – Et Vous ?

    – Je n’ai rien compris, répond-il. J’étais sur le trottoir, et j’allais ouvrir la portière de ma voiture…

    ----------------------------------------------------------------------------

    Les Cours Du Soir !

    Deux ouvriers prennent leur pause de midi, le premier dit...
    – Tu connais Victor Hugo ?

    – Non

    – T’as tort, tu devrais suivre les cours du soir !

    Le lendemain, toujours le même...
    – Tu connais Albert Einstein ?
    – Non

    – T’as tort, tu devrais suivre les cours du soir !

    Le surlendemain, ça recommence...
    – Tu connais Karl Marx ?
    – Non

    – T’as tort, tu devrais suivre les cours du soir !

    Alors l’autre tout énervé lui demande...
    – Et toi, tu connais Jean Dupont ?
    – Non ???

    – T’as tort, c’est celui qui baise ta femme pendant que tu suis les cours du soir !

    Des Blagounettes

    Google Bookmarks

    votre commentaire