• Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Chér messieur,:

     

    Je veux postulé pour le poste de secraitaire que j ai vu dans le journal local.

    Je tape très rappidement avec un seul doit et je fais des calcules tres bien.

    Je croie que je suis util pour rèpondre au telefone,

     meme que je nait pas boucou dexpèriance.

    Mon salère est ouvert a discution pour que vous pouvez voire conbien vous pouvez me pailler

    et se que vous croiller que je m'erite.

    J'aie la posibilliter de comancer imaidiatement.

     Merci boucou pour votre grende atention.

    Cordialemant,

    Janine Vanessa Dupuis

    PS : Come mon curiculom et tres pti, j'anexe ma foto.

     joindre une photo sur un cv peut-être utile !!!!

     Réponse du directeur:

    Chère Janine Vanessa,

    La place est pour vous.

     Nous avons le correcteur automatique pour Word.

    Vous réunissez toutes les conditions.

    Vous commencez dès demain 8h00 !!

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  Celle-là est quand même mignonne..

     Une dame va chez le vétérinaire avec son chat car il lui semble que l'animal devient sourd .

     Le véto examine le chat et dit qu'il a un excès de poils dans les oreilles ..

    Il prescrit un produit épilatoire, le Ratapoil.

     Elle va chercher le remède chez le pharmacien qui lui dit :

      "Si c'est pour vos aisselles, évitez le déodorant pendant une semaine."

     "Ah, mais ce n'est pas pour cet usage là."

     « Alors si c'est pour vos jambes, évitez les pantys pendant une semaine."

     "Mais ce n'est pas pour mes jambes, c'est pour ma chatte."

     "Dans ce cas, évitez le vélo pendant 8 jours

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • fable du vieux Chien et du jeune Léopard ......

    fable du vieux Chien et du jeune Léopard ......

    Un jour, le chien part à la chasse aux papillons, et s'aperçoit qu'il s'est perdu.

     Errant au hasard en tentant de retrouver son chemin, il voit un léopard courir vers lui avec l'intention visible de faire un bon repas.

     

     Le vieux chien pense : "Oh, oh! Je suis vraiment dans la merde, là !"

     Remarquant les quelques os d'une carcasse qui traîne sur le sol à proximité, il se met aussitôt à mâcher les os, tournant le dos au léopard qui approche.

     

     Quand celui-ci est sur le point de lui sauter dessus, le vieux chien s'exclame haut et fort : "Ouais, ce léopard était vraiment excellent ! Je me demande s'il y en a d'autres par ici ?"

     

     En entendant cela, le jeune léopard interrompt son attaque en plein élan, il regarde le chien avec effroi, et s'enfuit en rampant sous les fourrés.

     "Ouf !", soupire le léopard, "c'était tout juste. Ce vieux chien a failli m'avoir !"

     

     Cependant, un singe, qui avait observé toute la scène d 'une branche d'arbre à proximité, se dit qu'il pourrait mettre à profit ce qu'il sait en négociant avec le léopard et obtenir ainsi sa protection.

     

      Il part donc le rattraper, mais le vieux chien, le voyant courir à toute vitesse après le léopard, réalise que quelque chose doit se tramer. Le singe rattrape le léopard, lui dévoile le pot aux roses, et lui propose un marché.

     

     Le jeune léopard est furieux d'avoir été trompé : "Viens ici le singe, monte sur mon dos, et tu vas voir ce qui va arriver à ce petit malin !"

     

     Le vieux chien voit le léopard accourir avec le singe sur son dos et s'inquiète : "Que vais-je faire maintenant ?"

     

     Mais au lieu de s'enfuir, le chien s'assied dos à ses agresseurs, faisant semblant une fois de plus de ne pas les avoir vus, et juste au moment où ils arrivent à portée de voix, il s'exclame : "Où est donc ce foutu singe ? ça fait une heure que je l'ai envoyé me chercher un autre léopard !"

     

     Morale de cette histoire:

    On ne plaisante pas avec les vieux de la vieille.L'âge et la ruse arriveront toujours à triompher de la jeunesse et de la force...!!

     L 'astuce et l'esprit viennent seulement avec l'âge et l'expérience....

     

    Si vous ne l'envoyez pas à cinq "anciens", il y aura cinq personnes de moins dans le monde qui riront. Je ne suis nullement en train d'insinuer que vous êtes vieux, c'est juste que certains autres sont plus jeunes.

     

    Au fait, avez-vous remarqué que c'est écrit bien gros pour que vous puissiez lire plus facilement ?

              Malins les VIEUX !!!     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • ! Papy et Mamy logeaient tous deux chez leurs enfants

    ! Papy et Mamy logeaient tous deux chez leurs enfants

    Le soir, au moment de faire sa toilette, Papy découvrit le flacon de pilules Viagra dans l’armoire de la salle de bains et demanda à son fils comment il devait les utiliser.

      Son fils lui répondit :

    - Je ne pense pas que tu doives en prendre, Pa.

    « D’abord, elles sont très fortes et elles sont surtout très chères ».

    “Combien ?” demanda Papy.

      “Cela revient à 10€ la pilule” dit le fils.

      “Cela ne fait rien” répondit Papy, “je souhaiterais quand même une fois essayer avant que nous ne partions demain, je laisserais l’argent en-dessous de l’oreiller”.

     Le lendemain matin, tard dans la matinée, le fils trouve 110 € en dessous de l’oreiller.

     Il téléphona directement à son père et lui dit :

     “Je t’avais quand même dit que chaque pilule coûtait 10 € et pas 110 €”

     « Je sais » répondit Papy…

      “Les autres 100 € viennent de Mamy” !

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Papy Nanard 92 ans chez le médecin /et les mauvaises interprétations ....

    Docteur j’voudrais ben un p’tit fortifiant

    - Un fortifiant ? 

    -Qu’est  ce qui ne va pas cher monsieur ?

    - Ben v’là docteur, bon on est entre hommes,

     vous comprenez ?

    - Bien sûr... Bien sûr...

     Quand j’vais voir ma copine c'est pu comme avant, voyez ben sque j'veux dire ?"

    - Bien sûr, bien sûr, racontez moi.....

    - Bon ben v’la squi m'arrive vous comprenez, on est entre hommes

    hein ? Bon pour le premier ça va ,pour le deuxième ça peut aller

    mais maintenant pour le troisième j’peux  pu"

    - Je vois  je vois, je vais vous donner un fortifiant mais je vous

    conseille vu votre âge de vous arrêter au deuxième.

    - Ben oui, docteur, mais ma copine elle habite au quatrième !

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  • RONDEL

    Ah ! la promenade exquise
    Qu’ils ont faite, tous les deux,
    Mon corps, ce monstre hideux,
    Mon âme, cette marquise,
     
    Dans la Vie, au milieu d’Eux !...
    Et l’un et l’autre à sa guise.
    Ah ! la promenade exquise,
    Qu’ils ont faite, tous les deux !
     
    Si mon corps, que le Mal grise,
    Prit des chemins hasardeux,
    Mon âme dut plaire aux Dieux,
    Étant au Bien tout acquise,
    Ah ! la promenade exquise !
     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • RÉPHORME DE L’ORTOGRAPHE

    Akadémissiens de la grrande Ainstitute,
    Ki potacé san sesse et ki repotacé
    Ce bo diktionair ke partou lon raipute
    Tan kil ne restera plus zun mo de phrancé ;
     
    Bien ke je soi de vou tout à faite inconue
    Lécé-moa vou çoumaître, ô doqtes Imortel,
    Une idé magnifike, idé ki mais venue
    Un çoir ke jean tandais chanté Guyome Tel.
     
    Je panse ke danz un éta des mots kratike
    Il ait bien maleureu de vouar k’un grrand Ceigneur
    Ecri kelkefoi moin bien ke son dos mestike
    San conpté ke çouvant il sen fête un oneur.
     
    On conai l’ortografe ôci dé kuizinière
    Ki pace an phantézi tou ce con peu rêvé,
    L’ânerie à tou qoup i montre son dériaire.
    Alecsandre DuMat conpte kil an avé
     
    Tune, ortografian de phaçon for chanpaître
    Son non, tel ke lu fai le phis du grand Sophi,
    Aile n’an koncervai pa une ceule lètre,
    Karr se noman Sophie elle éqrivai çauphy.
     
    Mécieux, ci tou les jeans n’on pa la mêm ohrthographe
    C’ait qe bôcou d’antreu ne l’aprire jamets,
    D’ôtres i son rebèle inci k’une jiraphe,
    Et kelkes-uns ôci s’an phiche, jean cOhnets.
     
    Or, dé çavans en us, vé nez râbles Caçandre,
    Et, par le dernié trin, venu de Batignol,
    Veule tripatouyé notre ortaugraffe é rendre
    Le phrançais akcécible au vaches espagnol.
     
    Les un veule tué la plupar dé conçone ;
    D’ôtres n’an trouve pas acé dans le mo cu ;
    Celuissi ne veu pas de cédille à çorbonne,
    Celui la vous eqrit andouille par un Q.
     
    C’es pour ke le phrançai deviène fonétike
    Kil phont insi la guère o khonssonnes,... ô la la !
    Ce n’ai pa fonétike, élas, mais bien étike
    Kil deviendrai, ci lon ni métait le holà !
     
    Et dabor serait-il plus ézé de l’aprandre
    L’ortografe ? une foi kil l’oront réphormé ?
    Khan pansé vous mes cieux ? je croix ke pour la randre
    Aqcecible à chakun, il fô la suprimé
     
    K’on l’éqrive come on voudra. Je trouve onète
    Ke le gran Ceigneur, si tel est sa phantaizi,
    Puice maitre pluzieurs h au mo : chlarhinhèthe ;
    Son valet an ôté bocoup au mo : ftizy.
     
    Que l’e muet oci disparaiss kant il jène
    Çoi dans l’intérieur d’un mot ou çoi to bou.
    Je consans à hécrir sans h le mot : Ugène
    May sy j’ème l’y grec, jean veuh maytre partouh.
     
    Selon que plus ou moin l’on goûtte lé conçone,
    K’on ne lé veuillent pa toujours o memme endroit
    Chaqun ora sa propre ortografe, la bonne.
    Le pohète surtou ne sera plus en proi.
     
    Mécieux, certènemant, tel est la cène à phaire.
    L’ortografe devient inssi hune euvre d’arh ;
    Chakun celon son goûs, celon son qaraqtère,
    Par egzample, écrira ce mo priz oh azar :
     
    Ohnet, Honet, Onet, Onette, Oneth, Hohnète,
    Onhet, Hohnet, Hohnhet, Honett, Onait, Aunaith,
    Auneth, Oneht, O’Neith, Aunhet, Haunet, Onhètte,
    Aunette, Hautnette, Onhaite, Auhnaite, Eau nette, Hheauhnaith...
     
    ... j’an ékrirais ainci pandant l’anèe antière.
    Cet egsample sufi. De nou ke la plupar
    D’éqrire l’aurthografe adopte une manière
    Et vous m’an diré de bones nouvèles. Kar
     
    Je veu bien avaler aveq une ceringue
    Dézormai tou le vain ke je boi sans répi,
    Ci ho jourdojourdui kelkun de vou dix tingue
    Les verts d’Anribornié de la prause à Delpi.
     
    Ce n’est rien sil sagi de cé deu peaux ligrafe,
    Ça va cent dire ; mai n’étil pa bien sévert
    De vouloir ke Sarceys è la même orrtografe
    Que l’empereur Gauthier ou le pape Flaubert !
     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • QU’A ZOHAR ?

    qu-a-Zohar

     

    Zino court explorer tous les points cardinaux ;
    Il égare sa course aux chemins vicinaux :
    Qu’a Zino ?

    Rapace vient de faire un truc qui me dépasse,
    Il a perdu sa route en explorant l’espace :
    Qu’a Rapace ?

    Roussel, qui fut jadis un homme universel,
    Le voilà tout le jour plongé dans un missel :
    Qu’a Roussel ?

    Tacrèze, lui qui fut éphèbe à l’oeil de braise,
    N’est plus qu’un gars qui tremble et qui sucre les fraises :
    Qu’a Tacrèze ?

    Nullard, svelte autrefois, beau modèle pour l’art,
    Comme un porc, aujourd’hui, s’enveloppe de lard :
    Qu’a Nullard ?

    Et ce dernier couplet, il manque un peu d’étoffe !
    Rimeur, à ce sujet, le lecteur t’apostrophe :
    Qu’a ta strophe ?

    Composition de Cochonfucius

    Google Bookmarks

    votre commentaire