• La peste existe toujours et est très meurtrière

     

    La peste existe toujours et est très meurtrière

    **

    Nous pensons tous que la peste a disparu de ce monde, mais ce n'est pas vrai du tout.

    Depuis la fin du mois d'août, il y a une épidémie sur l'île de Madagascar.

    Ces épidémies se produisent chaque année, mais cette fois-ci, la peste a frappé plus fort qu'auparavant.
    Le nombre de décès causés par la peste à Madagascar est passé à 19 maintenant. Les victimes sont mortes de la peste pneumonique, la variante la plus contagieuse.
    Le ministre de la Santé a déclaré que la peste avait été détectée sur près de 104 personnes sur l'île. Selon l'OMS, au cours de la première semaine, la peste avait déjà fait cinq victimes.
    Madagascar est l'un des rares pays dans le monde où la peste frappe encore chaque année. Depuis 2010, toujours selon les chiffres de l'Organisation mondiale de la Santé, environ 500 habitants ont succombé à la maladie.

    Dans quasi la totalité des cas, il s'agit souvent d'une transmission de la maladie par les rats.
    Meurtrière en deux jours
    Cette année, c'est surtout la peste pneumonique qui s'avère être très dangereuse. Elle se propage très facilement, simplement par la toux

    . Cette forme de peste se transmet donc simplement par l'inhalation d'infimes gouttelettes d'humidité contenant la bactérie Yersinia pestis.

    Cette bactérie est propagée par la toux ou les éternuements d'un patient infecté. C'est comme ça qu'elle se retrouve finalement dans les poumons.
    La peste pneumonique a une période d'incubation très courte (3 heures à 2 à 3 jours), et ses symptômes sont généralement fatals au patient 48h après leur première apparition.

    Les premiers symptômes sont la fièvre, des maux de tête sévères, des difficultés respiratoires et une toux

    . À cause de l'infection, un œdème pulmonaire se forme et le patient crache du sang. Au fur et à mesure que l'oxygène disparait du sang, il y a souvent un décoloration bleue des lèvres et des ongles.
    La peste se répand par les rats et via d'autres petits mammifères.
    La cérémonie de "retournement des morts"
    Chaque année, l'île de Madagascar est frappée par une épidémie de peste, mais cette année elle est arrivée plus tôt et s'est avérée beaucoup plus dangereuse que les autres années.

    Parmi les victimes, une petite fille aurait participé à une cérémonie: elle s'appelle famadihana, ou le "retournement des morts", une tradition malgache.

    Ils récupèrent les corps des membres de la famille décédés, les emballent et dansent avec les dépouilles.
    Les habitants de Madagascar croient que leurs morts ne peuvent pas passer dans l'au-delà sans ce rituel

    . Donc après un certain temps, ils creusent et déterrent les corps, les emballent dans une belle étoffe et dansent autour de la sépulture.

    Souvent le rite est accompagné d'un groupe de musique.

    Ces cérémonies ont lieu tous les 7 ans.
    L'épidémie de la peste qui a été la plus meurtrière est celle qui a décimé l'Europe au 14è siècle.

    Des cas ont été recensés jusqu'au 19è siècle

    . On estime que la peste noire a tué un Européen sur trois entre 1347 et 1351.
    Parmi les victimes, une petite fille aurait participé à une cérémonie "de retournement des morts", une tradition malgache.

    Ils récupèrent les corps des membres de la famille décédés, les emballent et dansent avec les dépouilles.

     
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  bandes-dessinées hilarantes.2ème partie

     bandes-dessinées hilarantes.2ème partie

     bandes-dessinées hilarantes.2ème partie

     bandes-dessinées hilarantes.2ème partie

     bandes-dessinées hilarantes.2ème partie

     bandes-dessinées hilarantes.2ème partie

     bandes-dessinées hilarantes.2ème partie

     bandes-dessinées hilarantes.2ème partie

     bandes-dessinées hilarantes.2ème partie

     bandes-dessinées hilarantes.2ème partie

     bandes-dessinées hilarantes.2ème partie

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • 20 bandes-dessinées hilarantes

    20 bandes-dessinées hilarantes.

    20 bandes-dessinées hilarantes.

    20 bandes-dessinées hilarantes.

    20 bandes-dessinées hilarantes.

    20 bandes-dessinées hilarantes.

    20 bandes-dessinées hilarantes.

    20 bandes-dessinées hilarantes.

    20 bandes-dessinées hilarantes.

    20 bandes-dessinées hilarantes.

    20 bandes-dessinées hilarantes.

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Les pierres araignées.

    Les pierres araignées.......... de Dave Arnold

    Les pierres araignées de Dave ArnoldCertains pensent que c’est au Texas que serait caché un énorme trésor contenant entre autre de l’or espagnol. Dave Arnold était l’un de ceux qui s’étaient mis en tête de le retrouver. C’est ainsi qu’en farfouillant, il a pu trouver trois pierres gravées de divers dessins. Notre homme était totalement incapable de déchiffrer les symboles gravés sur les roches, il a donc décidé de faire appel à un homme qu’il connaissait bien afin que celui-ci l’éclair de ses lumières. Ce dernier, Caleb, était également chercheur de trésors et d’ailleurs, il possédait une carte possédant des symboles tout à fait similaires.

    Tous deux ont donc décidé de s’associer afin de trouver ensemble le trésor tant recherché. Ils ont donc dans un premier temps pris soin à trouver d’autres hommes afin d’élargir le champ des fouilles et c’est ainsi que ces dernières ont pu commencer. Pendant des semaines et des semaines, ils ont retourné la terre et ont fait de nombreuses trouvailles, mais jusque-là, rien d’exceptionnel. D’ailleurs, ils ont compris à ce moment-là que finalement, ils n’étaient peut-être pas à la hauteur.

    C’est aussi à ce moment-là qu’ils ont fait la rencontre d’un berger qui leur a dit qu’ils n’étaient pas les premiers à venir chercher le trésor espagnol. Mais ce dernier n’en avait pas fini puisqu’il a assuré aux deux hommes être capable de déchiffrer la carte qu’ils détenaient. Pour lui en réalité, cette carte contenait une indication quant à la localisation d’autres symboles gravés sur une pierre qui eux, auraient pu mener tout droit au trésor. La lettre H devait absolument être gravée sur la pierre et c’est donc celle-ci que les deux hommes ont commencé à chercher. Et ils l’ont retrouvé.

    Suite à cela, ils ont retrouvé de nombreux objets dont ils n’ont pas saisi le sens et encore moins les origines. Puis peu de temps après, c’est en creusant qu’ils sont tombé inopinément sur des squelettes. Ils ont bien tenté de retrouver le berger pour en savoir un peu plus mais ce dernier avait déjà disparu (en réalité, il était mort de façon mystérieuse). Dans le même temps, tous les hommes qui accompagnaient deux aventuriers ont également commencé à partir. Ils devaient à se lasser de chercher pour si peu de résultats.

    Dave Arnold a donc continué son chemin seul et c’est alors qu’en creusant encore et encore dans le terrain de deux fermiers qu’il a trouvé quelque chose. Il s’agissait d’une pierre araignée tout comme la précédente. Des tunnels y étaient gravés ainsi que bien d’autres symboles tout aussi incompréhensibles pour lui. Mais entre les deux pierres, des années de recherches étaient passées. Arnold a alors décidé de faire appel à son ancien associé afin que ce dernier l’aide financièrement pour qu’il puisse continuer ses fouilles de ce côté-ci. Dans le même temps, notre homme a fait appel à un voyant en espérant trouver de plus amples indices.

    Mais rien n’y a fait et de plus, les deux anciens associés ont commencé à se chamailler pour un oui et pour un non. L’entente n’était plus au beau fixe et il semble que le trésor n’était finalement plus leur première préoccupation. Les fouilles ont donc rapidement été abandonnées malheureusement et Arnold a disparu, tout en prenant soin à emporter avec lui son précieux butin, celui qu’il avait mis tant d’années à dégoter. Mais quelques années plus tard, les deux compères étaient de nouveau réunis et ont trouvé une nouvelle pierre araignée. Cette dernière encore une fois contenait de nombreux symboles, mais là encore nos deux hommes n’étaient pas capables de la déchiffrer. Impossible donc pour eux de connaitre la prochaine étape. A ce jour, le trésor n’a toujours pas été retrouvé.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L’or volé de Yamashita

    *****

    L’or volé de Yamashita.............Chasseurs de légendes.

    L’or volé de YamashitaPendant la seconde guerre mondiale, les japonais se seraient évertués à piller la Chine et c’est ainsi qu’ils auraient amassé un véritable trésor que l’on appelle aujourd’hui, le trésor de Yamashita.

    C’est en 1970 que Roger, chasseur de trésors, a décidé de chasser le trésor en Philippines, chez lui. Et il n’avait pas tort de chercher par là car c’est ici que le très fameux trésor aurait été caché depuis tout ce temps. Le général Yamashita aurait été à l’origine de l’accumulation de l’or, il aurait également demandé à ses hommes de faire des cartes détaillées des endroits où ils avaient caché l’or en leur possession. Elles devaient aussi être codées et c’est pourquoi elles auraient été écrites dans un très vieux dialecte japonais, donc avec des caractères trop anciens pour pouvoir les décrypter. Les lieux où étaient enterrés les trésors étaient également piégés, donc ils étaient pour le moins difficile d’y accéder.

    Selon la légende, le général Yamashita n’aurait pas hésité à sceller une des cachettes en la dynamitant, alors que de nombreux hommes à lui aurait encore été à l’intérieur. Il n’avait aucun scrupule et d’ailleurs, il a été jugé pour crimes de guerre par la suite. Cela étant dit, à part lui personne ne savait où se trouvait l’or.

    Les Philippins étaient très pauvres à ce moment-là et l’on se doute bien que tout le monde voulait mettre la main sur cet or, cette merveilleuse aubaine. Bref, c’est ainsi que Roger a commencé à chercher cet or et ce, de manière pour le moins minutieuse. Il a même pu acquérir un détecteur de métaux à l’aide de ses maigres économies. Puis un jour, il a mis la main sur la carte d’un réseau de tunnels, c’était une spectaculaire aubaine pour ce jeune homme qui cherchait son trésor depuis bien trop longtemps maintenant. Mais cette dernière carte était cryptée, difficile alors de la lire et encore plus de la comprendre. Les années passaient et il ne réussissait pas à déchiffrer son code, rien à faire. Mais il était toutefois certain que le trésor était ici, dans le coin et il avait des preuves historiques pour appuyer sa thèse. Mais par chance, il a rencontré un homme qui lui a dit que l’or était caché dans un tunnel non loin d’un hôpital. En voilà un indice précieux que Roger n’allait va pas tarder à explorer. Mais ce qu’il ne savait pas encore, c’est que le président Marcos lui-même était sur la touche, il voulait également trouver l’argent. Et lui avait de l’argent et un pouvoir non négligeable. De plus, il était corrompu et sans aucune pitié pour son prochain. Il pouvait donc ne faire qu’une bouchée de pain de notre jeune Roger.

    Roger a ensuite fait une demande en bonne et due forme afin de pouvoir continuer ses recherches, mais cela allait le mettre en bien mauvaise posture car cette nouvelle est venue aux oreilles des hautes sphères et donc, à celles du président. Mais il a tout de même et ce après de longues semaines de recherches, trouvé l’entrée d’une grotte. Tout de suite, il s’est dit que le trésor ne pouvait n’être que caché ici. Mais la grotte était bouchée par de nombreuses roches, ce qui appuyait encore une fois sa théorie. Roger et son équipe ont alors commencé à creuser le tout, sous une chaleur étouffante. Et c’est ainsi qu’ils sont tombés sur des squelettes en uniformes japonais. Sans doute les techniciens que le général n’avait pas hésité à enterrer. Encore une preuve formelle.

    Mais six mois après, Roger n’avait toujours pas trouvé l’or et il n’avait plus assez d’argent pour continuer à payer son équipe et par la même occasion, pour continuer ses fouilles. Quel malheur pour ce jeune homme qui venait de passer les dix dernières années à le chercher. Mais juste avant de partir, il a décidé de chercher une dernière fois, avec l’aide de son détecteur cette fois-ci. Et eurêka, l’or était là. Enfin tout du moins une statue en or. Cette dernière était resplendissante et faite d’un or sans aucun doute pur. Il avait enfin une récompense pour tout le travail qu’il avait fourni. Mais il restait au moins 174 cachettes à découvrir car le général Yamashita avait bien fait les choses. Cela étant dit, il a tout de suite après trouvé des caisses contenant une grande quantité de lingots d’or. Bien entendu, il ne pouvait tout prendre d’un seul coup et a donc prévu de revenir plus tard chercher le tout avec des camions. C’est alors et en regardant de plus près le bouddha qu’il aurait trouvé à l’intérieur de nombreux diamants. Notre jeune homme était devenu riche en quelques jours seulement. Bien entendu, le président a eu vent de cette découverte et à envoyé quelques courageux soldats prendre tout ce qu’avait amassé Roger.

    Ce dernier aurait accouru au poste de police le plus proche dès le lendemain matin et les médias se sont emparés de l’histoire. Un scandale venait d’éclater et le président était entaché. Au terme d’un long procès, le bouddha aurait dû lui être rendu, mais Roger a bien compris que ce n’était pas le même et n’a donc pas hésité à dire que c’était un faux. Marcos était une nouvelle fois dans de beaux draps mais ne se rendait sans doute pas compte du danger devant lequel il s’avançait. C’est quelques semaines plus tard que le jeune homme a été enlevé et torturé par les hommes de Marcos. Il a fini par craquer et par avouer où se trouvaient les lingots. Puis, il a été emprisonné comme un simple malfrat.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L'or perdu de Le Blanc

    L'or perdu de Le Blanc - La montagne maudite

    L'or perdu de Le BlancC'est en 1993 à Grestone que Christopher O'Brien, journaliste de son état, a commencé à s'intéresser à une légende bien spécifique. Selon elle, un trésor serait caché quelque part dans les montagnes du Colorado. Rapidement, il est entré en contact avec un homme qui se disait descendant d'une famille de chercheurs de trésors. Selon lui, ses ancêtres auraient passé énormément de temps dans les années 1790 à fouiller les montagnes pour le trouver.

    Le Blanc aurait été à la tête de la première expédition et il aurait rapidement avec ses hommes trouvé quelques pépites d'or dans une rivière. Quelques semaines plus tard, tous auraient encore trouvé du minerai d'or, il semble donc qu'ils étaient sur la bonne piste. C'est encore quelque temps après qu'ils ont mis la main sur la source de l'or et qu'ils sont devenus extrêmement riches. Mais il leur fallait encore sortir de cette montagne, le tout avec leur précieux magot et cela s'avérait d'ores et déjà pour le moins compliqué. Ils ont finalement tous estimé que prendre l'or avec eux était trop risqué. Ils ont donc pris soin d'enterrer leur or et ce, dans trois caches différentes. Bien entendu, ils ont laissé quelques marques bien visibles afin de pouvoir à terme retrouver leur bien. Puis, ils sont repartis en ville, histoire de passer l’hiver bien à l'abri.

    Les beaux jours étant revenus, ils ont décidé de remonter sur leur montagne afin de récupérer leur or, mais nos expéditeurs sont tombés malade les uns après les autres. Quel malheur. De plus, une tribu locale n'aurait que peu apprécié le fait que des blancs viennent creuser leur terrain et quelques attaques auraient eu lieu. Les survivants français n'avaient que peu de choix qui s'offraient à eux, soit ils partaient sans le butin et ils avaient des chances de survivre, soit ils le prenaient et les chances de vivre diminuaient. Ils ont donc décidé de partir le plus vite possible et ce, les mains vides. Mais sur le chemin, ils ont tous été attaqués par une autre tribu et seuls cinq hommes en ont réchappé.

    Ces derniers très vite ont commencé à avoir faim mais ils étaient incapables de trouver de la nourriture, ils auraient donc selon la légende commencé à recourir au cannibalisme, le tout pour tenter de survivre. Le Blanc a finit par se retrouver seul et est parvenu à partir. Plus tard, il aurait donné à sa famille une carte avec dessus, les indications de l'emplacement des trésors, puis il aurait disparu.

    Christopher O'Brien lui a très vite compris une chose pour le moins importante, c'est que la quête ne s'est pas arrêtée avec la disparition de Le Blanc. Il sait bien que les chose vont vite dans les régions comme celles-ci et que la rumeur a du circuler très rapidement. Il fait donc des recherches plus approfondies et se rend compte qu'il avait raison. En effet, c'est quelques années plus tard qu'un autre groupe se serait rendu dans les montagnes, il s'agissait en réalité du petit-fils de Le Blanc. Mais lui et sont groupe ont également été attaqués par une tribu. Tous sont morts, sauf le guide.

    Plus tard encore, deux autres explorateurs se seraient rendu sur les lieux mais ils seraient revenus bredouille. Aujourd'hui quoi qu'il en soit, le trésor n'a jamais été retrouvé.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Vagues Translucides dans la Peinture du XIXème Siècle

     ******

    A la fin du 19e siècle le peintre arméno-russe Ivan Konstantinovich Aivazovsky a réalisé des peintures vraiment spectaculaires de paysages marins qui capturent l’essence la beauté  chatoyante des eaux tumultueuses. L’artiste a acquis une reconnaissance pour sa capacité impeccable à recréer la qualité expressive des océans avec plus de la moitié de ses 6000 peintures consacrées à ce sujet.

    Vagues Translucides dans la Peinture du XIXème Siècle......Ivan Konstantinovich Aivazovsky

    Vagues Translucides dans la Peinture du XIXème Siècle......Ivan Konstantinovich Aivazovsky

    Vagues Translucides dans la Peinture du XIXème Siècle......Ivan Konstantinovich Aivazovsky

    Vagues Translucides dans la Peinture du XIXème Siècle......Ivan Konstantinovich Aivazovsky

    Vagues Translucides dans la Peinture du XIXème Siècle......Ivan Konstantinovich Aivazovsky

    Vagues Translucides dans la Peinture du XIXème Siècle......Ivan Konstantinovich Aivazovsky

    Vagues Translucides dans la Peinture du XIXème Siècle......Ivan Konstantinovich Aivazovsky

    Vagues Translucides dans la Peinture du XIXème Siècle......Ivan Konstantinovich Aivazovsky

    Vagues Translucides dans la Peinture du XIXème Siècle......Ivan Konstantinovich Aivazovsky

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Il Était Une Fois Des Gens Heureux...!

    ****

    Il était une fois des gens heureux , c'est
    une belle et triste histoire d'amour qui s'annonce !

    Cette chanson thème tirée d'un film Québécois tout aussi beau et marquant.

     

    Il était une fois des gens heureux
    C'était en des temps plus silencieux
    Parlez à ceux qui s'en souviennent
    Ils savent encore les mots des romances anciennes
    Où ça disait toujours >

    Il était une fois des gens heureux
    Qui disaient toute chose avec les yeux
    Leurs yeux doublaient de confiance
    En l'univers immense
    Qu'ils disaient béni de Dieu

    Il était une fois des gens de paix
    Mais vers les années de temps mauvais
    À table il y eut des chaises vides
    Aux yeux vinrent les rides
    Il ne restera plus rien de vrai

    Il n'faut pas chercher à savoir
    où s'en va le temps
    Il s'en va pareil aux glaces dans
    le Saint-Laurent
    On fait toute la vie
    Semblant qu'on va durer toujours
    Pareil au fleuve dans son cours
    Et c'est peut-être rien que pour ça
    Qu'on fait des enfants

    Il était une fois des gens heureux
    Et tout était si simple et merveilleux
    Y avait le ciel , y avait la terre ,
    C'était quand les mystères
    Pouvaient rester mystérieux

    Il était une fois des gens heureux
    Qui disait toutes choses avec les yeux
    Leurs yeux doublaient de confiance
    En l'univers immense
    Et clair , et juste et merveilleux
    Un univers béni de Dieu

    Il était une fois des gens heureux
    C'était en des temps plus silencieux
    Parlez-en à ceux qui s'en souviennent
    Ils savent encore les mots
    Des romances anciennes
    Où ça disait toujours
    Le monde est beau
    Le monde est beau...

    - Auteur: Stéphane Venne
    - Interprété par: Nicole Martin
    - Tous Droits Réservés -

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • DES ANIMAUX FAITS DE FLEURS EN METAL SCULPTE

     

    DES ANIMAUX FAITS DE FLEURS EN METAL SCULPTE...........Par l'artiste TAIICHIRO YOSHIDA...

     

     forme des animaux à partir d'une variété de fleurs en métal sculpté en bronze, en cuivre ou en argent. 

    La métallurgie ornementale décorative au Japon est considérée comme une technique ancienne, commençant dans le 2-3e siècle avant JC. Yoshida réalise la nature fragile de chaque pièce par forgeage, où le métal chaud est soigneusement battu et ensuite formé en fleurs avant d'être coloré. 

    DES ANIMAUX FAITS DE FLEURS EN METAL SCULPTE...........Par l'artiste TAIICHIRO YOSHIDA...

    Fire Bird, 2014. Bois, herbe, cuivre, phosphore bronze, crâne d'oiseau.

    DES ANIMAUX FAITS DE FLEURS EN METAL SCULPTE...........Par l'artiste TAIICHIRO YOSHIDA...

    DES ANIMAUX FAITS DE FLEURS EN METAL SCULPTE...........Par l'artiste TAIICHIRO YOSHIDA...

    DES ANIMAUX FAITS DE FLEURS EN METAL SCULPTE...........Par l'artiste TAIICHIRO YOSHIDA...

    DES ANIMAUX FAITS DE FLEURS EN METAL SCULPTE...........Par l'artiste TAIICHIRO YOSHIDA...

    DES ANIMAUX FAITS DE FLEURS EN METAL SCULPTE...........Par l'artiste TAIICHIRO YOSHIDA...

    DES ANIMAUX FAITS DE FLEURS EN METAL SCULPTE...........Par l'artiste TAIICHIRO YOSHIDA...

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires