• La mort n’est rien.


    Je suis seulement passé dans la pièce à côté.
    Je suis moi, vous êtes vous.
    Ce que nous étions les uns pour les autres
    nous le sommes toujours.
    Donnez- moi le nom que vous m’avez toujours donné.
    Parlez- moi comme vous l’avez toujours fait,
    ne prenez pas un air solennel ou triste.
    Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
    Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.
    Que mon nom soit prononcé à la maison
    comme il a toujours été,
    sans emphase d’aucune sorte, sans trace d’ombre.
    La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié.
    Elle est ce qu’elle a toujours été.
    Le fil n’est pas coupé.
    Pourquoi serai-je hors de votre pensée ?
    Parce que je suis hors de votre vie ?
    Je vous attends. Je ne suis pas loin,
    juste de l’autre côté du chemin.
    Vous voyez. Tout est bien.

    Cannon Scott Holland

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • poème sur la Mort

    Je suis debout au bord de la plage
    Un voilier passe dans la brise du matin et part vers l’océan.
    Il est la beauté, il est la vie.
    Je le regarde jusqu’à ce qu’il disparaisse à l’horizon.

     

    Quelqu’un à mon côté dit :
    « Il est parti ! »
    Parti ? Vers où ?
    Parti de mon regard. C’est tout…

    Son mât est toujours aussi haut,
    Sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.
    Sa disparition totale de ma vue est en moi,
    Pas en lui.

    Et juste au moment où quelqu’un près de moi dit : « il est parti ! »
    Il en est d’autres qui, le voyant poindre à l’horizon et venir vers eux,
    S’exclament avec joie :
    « Le voilà ! »…

    C’est cela la mort.

    William Blake

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Télécharger

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Télécharger

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Matin de satin

     

    Matin satin

    matin serein

    matin velours

    matin d'amour

    à retenir pour

    toujours

     

    Promesse d'un

    beau jour délicatesse

    autour finesse pour 

    atour dentelle de mon

    aiguille je veux garder

    toute la vie

     

    Rêve prometteur

    enseveli en mon

    coeur touche du doigt 

    le bonheur charmant

    bouquet de fleurs d'où

    émane les senteurs

     

                                 Esy

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L'âtre

    Entrez dans ma demeure

    il fait si froid dehors

    à l'âtre réchauffez

    votre coeur votre corps

     

    Laissez-vous gagner

    par la douce chaleur

    et emporter par une

    tendre langueur

     

    Le feu crépite joyeux

    ne gâchons pas cet

    instant merveilleux vous

    paraissez détendu heureux

     

    Les flammes dansent

    folâtres crépitantes

    créant une belle attirance

    une plaisante instance

     

    Au coin de ma cheminée

    je vous invite ne soyez

    plus triste  un sourire

    esquisse la sérénité existe

                                         Esy

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L'ORCHESTRE DE MON CORPS

    En écoutant mon âme chanter ses valeurs

    Médite cette mélodie en connaître origine

    Source de principes d'expérience de la vie

    Fondés sur le respect réciproque à autrui

     

     

    Nos coeurs en accords, chanteur de charme

    Donneront le ton de justesse à ta romance

    En harmonie de notes sincères de ta musique

    Succomber à ton récital d'amour, c'est fatal

     

    T'offrant mon corps pour y jouer les notules

    Que tu as composé aux vibrations musicales

    D'une rhapsodie fantastique de tout ton être

    Sur un piano à quatre mains, jouons du corps

     

    copyright @ CHRYS (CK)

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Un tout petit rien

     

    Il suffit d'un rien

    d'un tout petit rien

    pour effacer le chagrin

    retrouver le sourire

    et se dire tout va bien

     

    Une simple parole

    une main posée sur

    ton épaule quelques

    histoires drôles et

    la vie te semble rose

     

    Ecoute la chanson

    celle que tu aimes tant

    elle te rappelle des

    moments doux charmants

    tu ris à présent

                             Esy

    Google Bookmarks

    votre commentaire