•  

     CES FAMILLES RÊVAIENT D’UN MONDE NOUVEAU

     
     
     


    Ces familles rêvaient les yeux ouverts
    Ils s’imaginaient faire mieux 
    Que, leurs parents
    Que, les grands –parents
    Ils voulaient changer de classe sociale
    Avoir la sécurité d’un toit
    Devenir propriétaire de leur logis
    Etre sûr de garder leur emploi 
    En devenant chef d’entreprise
    Ou bien artisan, ou commerçant
    Ou, encore être fonctionnaires.

    Aujourd’hui ils sont désarçonnés
    Tous ces efforts pour rien !
    Oh si ! Finir dans la rue !
    Comme ceux qu’ils ont soutenus,
    Avec leur modeste moyen.

    Il y a vingt quatre ans tout souriait
    C’est du moins ce qu’ils avaient crus,
    À l’heure de la crise les crédits courent,
    La faillite les atteint de plein-fouet,
    Le pôle emploi les accueille débordé,
    Ils vont de petit boulot en intérim,
    Lorsqu’ils ont de la chance.
    L’âge les dessert ,c’est l’impasse
    Ce sont des ratés pour les rapaces
    Ces jeunes écervelés ont l’audace
    Les employeurs n’embauchent
    Ni ces « vieux » trop d’exigeants
    Salaires élevés et revendicatifs
    Ni ces jeunes sans expérience
    Ou jugé sans compétence.

    Pour les employeurs ambitieux
    Place aux jeunes plus dynamique
    Faciles à manipuler c’est comique !
    La jeunesse à toutes les générations
    Sont des révoltés fougueux exaltés
    Ils s’imaginent plus efficace que les anciens,
    La technologie les font loquaces.
    Seulement tous ont le même problème,
    Les fins de mois sont là.
    Avec les traites à payer, 
    Elles ne sont plus honorées
    Ou quelquefois irrégulièrement.

    Monique Isope Macalou
    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Télécharger

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  •  

    Télécharger

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Luchini à propos d’Ayrault : "Il ne se fait pas faire des turlutes avec DSK"

    Réagissez ! - 12 commentaires

    Invité lundi soir sur le plateau de C à vous, Fabrice Luchini a taclé le président François Hollande et son Premier Ministre Jean-Marc Ayrault de manière plus ou moins fine. L’acteur en a également profité pour afficher sa sympathie pour Nicolas Sarkozy.

     

    Encore une fois, il n’a pas mâché ses mots. Habitué des sorties choc, Fabrice Luchini s’est une fois de plus illustré par ses propos. Lundi soir sur le plateau de C à vous, l’acteur a en effet lâché : "Jean-Marc Ayrault, on sent bien que c’est un brave homme. On ne sent pas le pervers. On ne sent pas le touzard. On voit bien que Jean-Marc Ayrault, ne se fait pas faire des turlutes avec DSK, avec des cochonnes… Tu vois ce que je veux dire, il n’a pas le caméscope pendant qu’il y a une femme avec lui…". Fort de ces propos tout en finesse, il a poursuivi quelques minutes plus tard : "Il n’est pas comme ça, Ayrault. On sent qu’il n’a pas niqué le fisc, il ne doit pas gagner beaucoup d’argent donc il ne doit pas tellement niquer. On sent que c’est un brave homme, on sent que c’est un honnête homme". Et alors qu’il aurait pu s’arrêter là, Fabrice Luchini a ajouté : "Mais il n’a pas écrit Le voyage au bout de la nuit, c’est ça le problème".

    Hollande "ne tient plus la baraque"
    Non content d’avoir flingué le chef du gouvernement, l’acteur a ensuite eu un petit mot pour François Hollande. "Moi je les aime beaucoup les hommes politiques. Hollande, je l’aime beaucoup  aussi. Il ne tient plus la baraque, j’ai l’impression que la baraque n’est plus tenue du tout", a-t-il déclaré. 
    Fabrice Luchini a par ailleurs confié qu’il ne "détestait pas du tout" Nicolas Sarkozy et même qu’il "le connaissait pas mal". Des propos qui ont résonné comme un aveu à demi-mot de sympathie pour l’ancien chef de l’Etat.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Retraites : le compte pénibilité en phase de préparation

     

    avec
    Réagissez !

    L'examen au Parlement du projet de loi sur les retraites n'est pas achevé que le gouvernement commence déjà à se soucier de la mise en place du compte personnel de prévention de la pénibilité, l'une des mesures phares du texte

    Publicité
     

    L'examen au Parlement du projet de loi sur les retraites n'est pas achevé que le gouvernement commence déjà à se soucier de la mise en place du compte personnel de prévention de la pénibilité, l'une des mesures phares du texte. La ministre des Affaires Sociales et de la Santé Marisol Touraine et le ministre du Travail Michel Sapin ont annoncé, dans un communiqué commun diffusé le 27 novembre 2013, avoir confié à Michel de Virville, conseiller-maître à la Cour des comptes et « fin connaisseur des questions sociales » (il fut notamment DRH de Renault), une « mission de facilitation et de concertation permanente sur la mise en œuvre opérationnelle » de ce compte.

    Seule véritable innovation instaurée par la réforme des retraites, ce dernier est destiné à permettre aux salariés exposés à des risques professionnels (port de charges lourdes, travail de nuit, environnement bruyant...) de bénéficier d'une formation de reconversion à un métier moins difficile, d'une retraite progressive (un temps partiel payé comme un temps plein) ou d'une retraite anticipée (dans la limite de 2 ans). Ce compte individuel sera ouvert par l'entreprise qui en fera la demande auprès de la Caisse d'assurance retraite et de santé au travail (Carsat) dont elle dépend. Il sera alimenté tous les mois d'après les fiches de déclaration des situations de pénibilité remplies par l'employeur qui les enverra ensuite à la Carsat.

    Un système jugé lourd et complexe, notamment par les patrons de petites et moyennes entreprises (PME). La première mission de Michel de Virville sera de calmer les inquiétudes du patronat, mais aussi des syndicats. « Alors que les débats sur la loi se poursuivent actuellement à l'Assemblée Nationale, des préoccupations se sont exprimées quant aux modalités opérationnelles de mise en œuvre, tant dans le monde des entreprises et des DRH que du côté des représentants des salariés », constatent Marisol Touraine et Michel...

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Poeme coeur brisé d'amour

     

     

    Poeme coeur brisé d'amour

    J'ai pleuré sans comprendre

    Toutes les larmes de mon âme

    Pour avoir dit ces mots

    Que je ne savais pas être une lame

    Qui nous blesserait le coeur

    J'ai ramassé les larmes, une à une

    Et je les ai mis dans un flacon

    Quand je n'ai plus eu de larmes pour pleurer

    J'ai ouvert le flacon

    Les larmes s'étaient concentrées

    En une encre toute dorée

    J'ai pris une plume

    Et à l'encre de mes larmes

    Sur du papier buvard

    J'ai écrit ces mots

    "pardonnes-moi"

    _________________________________________________________

    Comme un manque d'oxygène

    Ton amour me manque trop

    Je ressens cette terrible gène

    Même lorsqu'il fait beau

    Mes bras te veulent

    Mon esprit te réclame

    Je me sens si seul

    Quand tu es loin de mon âme

    Cette douleur si oppressante

    Ne partira que si tu es la

    Elle me détruira si tu es absente

    Alors je t'en supplie revient vers moi

    _______________________________________________________

     

    Je suis née

    Pour etre enterrée

    J'ai souffer

    Pour un jour etre mis sous terre

    J'ai appris a marcher

    Pour plus tard ne plus pourvoir bouger

    J'ai aimé

    Pour avoir le coeur brisé

    Mais je me suis fait des amis

    Et sa c'est pour la vie

    _________________________________________________________

     

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Poèmes d'amour pour une femme

     

     

    Je t'aime, c'est ma plume qui te l'écrit

    Et c'est mon cœur qui te le dit.

    Ne me demande pas pourquoi je t'aime

    Car je devrais te dire pourquoi je vis

    ____________________________________________________

     

    Amour

    Je t'attends depuis toujours

    Et je sais

    Que je te reconnaîtrai

    Parmi tous les sentiments

    Qui ne seront là qu'inutilement

    Car toi tu seras le seul

    A faire battre mon cœur

    Avec autant de bonheur

    ___________________________________________________________________

    Pourquoi je t'aime...

    Est-ce vraiment pour ces raisons là?

    Peut-être, peut-être pas

    Je sais juste que je t'aime

    Que je t'ai choisi

    Que tu m'as dit oui

    Pour toujours...

     

     

    ______________________________________________

     

    Tu es ma moitié, tu es mon âme sœur

    Tu es mon sourire quand je pleure

    Tu es l'ami qui me prend la main, celui que j'ai besoin

    Tu es mon bonheur de tous les jours

    Tu es mon seul amour

    ____________________________________________________________________

     

    Tu es mon amour, ma passion,

    Mon incessante admiration,

    Tu me rends si heureux,

    Que je ne peux être qu'amoureux,

    Tu es tellement gentille avec moi,

    Que je fonds quand tu es là .

    Tu as littéralement changé ma vie,

    Grâce à toi, elle s'est embellie.

    Je t'offre donc mon coeur,

    Inondé par tant de bonheur,

    Il t'appartient pour toujours,

    A toi, ma belle, mon tendre amour..

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • poème d'amour pour un homme

    Je ne donne mon amour qu'à toi.

    Je désire, vivre, aimer et ne faire qu'un pour toujours avec toi,

    Être près de toi, pour n'avoir qu'à tendre la main pour te toucher,

     Te caresser, te parler et garder le silence avec toi.

    Te tenir dans mes bras chaque nuit et me réveiller à tes côtés chaque matin…

    Je voudrais partager mes secrets avec toi, et être sincère avec toi,

    Te comprendre et te respecter t'accepter tel que tu es,

    Trouver en toi un abri quand j'ai peur,

    Et te tenir quand j'ai besoin de chaleur. 

    Être avec toi en toute saison,

    Marcher avec toi au soleil,

    Et me blottir contre toi par temps froid. 

    Je voudrais prendre soin de toi quand tu es malade,

    Et être plein de joies avec toi quand tu es heureux

    Je voudrais vieillir avec toi et être avec toi jusqu'à la fin des temps.

    Je ne voudrais  toutes ces choses qu'avec toi.

    Je ne ferais toutes ces choses que pour toi. 

    A toi seulement, j'envoie tout mon amour.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • A Mon Magicien Du Bonheur

     

    Ce soleil dans ma vie,

    C'est à toi que je le dois.

    Tu as fait de ma vie

    Un rêve merveilleux

    Que je vis dès que j'entends ta voix,

    Dès que tu m'emprisonnes

    Par la douceur de tes baisers,

    Par ta tendresse.

    Avant toi, je n'ai connu que les larmes

    Et les détresses

    Mais, jour après jour, tout doucement,

    Tu as transpercé mon cœur,

    Pansé les plaies du passé

    Et montré le chemin du bonheur.

    Au cœur de l'hiver,

    Tu as fait de ma vie un oasis en plein désert,

    Fait jaillir la couleur du futur,

    Mis une telle lueur sur mon trottoir

    Et un tel feu dans notre histoire

    Que j'ai encore du mal à y croire...

     

    Merci mon Magicien

    Pour tant de bonheur

    Je n'y croyais plus...

    Google Bookmarks

    votre commentaire